Icon Sport

L'Afrique du Sud pour un titre historique

L'Afrique du Sud pour un titre historique
Par Rugbyrama

Le 09/08/2019 à 13:20Mis à jour Le 09/08/2019 à 18:43

RUGBY CHAMPIONSHIP 2019 - Jamais l'Afrique du Sud n'a remporté le Rugby Championship depuis sa création en 2012. Un titre qui manque à un palmarès déjà très fourni (deux Coupes du monde et trois Tri-nations). Ce week-end semble être la meilleure occasion pour les hommes d'Erasmus de remporter ce nouveau trophée.

Avant ce Rugby Championship, l'Afrique du Sud semblait faire partie des outsiders pour le Mondial 2019 au Japon. En cause, les résultats dans cette compétition de l'Hémisphère sud ne parlaient pas en leur faveur. Au mieux une deuxième place en 2013, 2014, 2018, une triste troisième place en 2012, 2016, 2017, et une "tragique" dernière place glanée en 2015. Même histoire pour les tests matchs en 2018 qui sont plutôt mitigés. Défaite face au Pays de Galles à la maison, 20-22, victoire compliquée à domicile contre les Anglais par deux fois 42-39, 23-12.

Avant de perdre, toujours face à eux, quelques semaines plus tard au Cap 10-25 et 12-11, en Angleterre cette fois. La France et l'Ecosse perdront de peu mais l'Afrique du Sud n'aura jamais convaincu lors de sa tournée Européenne. Ce qui remettait en cause sa capacité à faire bonne figure à un an du Mondial Nippon.

L'Afrique du Sud : une force collective

Avec ce Rugby Championship 2019, l'outsider vient de passer favori pour un Mondial qui peut réserver de nombreuses surprises. Un collectif impressionnant autant offensivement que défensivement. Si on regarde les statistiques de plus près, on peut s’apercevoir qu'individuellement, les coéquipiers de Kolbe sont loin d'être les plus performants. Mais cette capacité collective à défendre d'un seul et même bloc et d'attaquer comme un seul homme permet de briser l'Australie et de (presque) créer l'exploit en Nouvelle-Zélande.

Avec 528 mètres parcours ballon en mains, les Sud Africains sont derniers au classement derrière, l'Australie 741m, l'Argentine 819m et la Nouvelle-Zélande 844m. Autre statistique encore plus criante, celle des défenseurs battus. Avec seulement 26 défenseurs battus, ils sont une nouvelle fois derniers du classement. Les All-Blacks culminent à 66 plaquages cassés, 52 pour les Wallabies et 43 pour les Pumas. Encore une fois, la force collective permet aux Sud Africains de contourner les défenses pour inscrire les essais.

Aucun joueur de l'équipe ne fait parti du top 10 des joueurs ayant battus le plus de défenseurs. Les deux premiers sont les incontournables Beauden Barrett (13) et Ben Smith (13), soit deux joueurs qui font mieux que toute l'équipe d'Erasmus. À voir si cette force collective sera suffisante pour atteindre la finale de la Coupe du monde en novembre prochain. En attendant, le Rugby Championship reste à gagner.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0