Icon Sport

Les Springboks avec le bonus mais sans convaincre

Les Springboks avec le bonus mais sans convaincre

Le 18/08/2018 à 19:46Mis à jour Le 18/08/2018 à 20:27

Bousculée pendant une période, l'Afrique du sud a finalement démarré le Rugby Championship 2018 part un large succès bonifié (34-21) face à l'Argentine ce samedi soir à Durban.

Les Springboks n’ont pas manqué leur entrée dans ce Rugby Championship 2018. Face à des Pumas très accrocheurs et qui menaient même à la pause (10-14), l’Afrique du sud a su se ressaisir pour s’imposer avec le bonus offensif (34-21) grâce notamment à six essais marqués dont deux doublés de Dyantyi et Mapimpi. Pour sa première à la tête de l’Argentine, Mario Ledesma repart les poches vides de Durban.

Se faire peur pendant 40 minutes a donc été le thème de cette première journée du Rugby Championship. Comme les All Blacks plus tôt dans la journée, les Springboks ont d’abord buté sur une solide formation argentine. Pourtant, l’entame a été très âpre et autoritaire de la part des joueurs de Rassie Erasmus avec un essai marqué rapidement par l’intermédiaire de Am tout en puissance. Mais c’était le premier match de Mario Ledesma depuis sa nomination en tant que sélectionneur des Pumas, il y avait donc forcément une grosse envie de combattre dans les rangs argentins et la réaction ne s’est pas faite attendre. Bousculés en touche (trois ballons perdus) et imprécis au pied (7 points ratés par Pollard), les Springboks ont donc cédé par deux fois les clés de leur en-but aux Pumas qui basculaient en tête à la mi-temps grâce à deux réalisations de Sanchez et Matera (10-14).

La balle à l’aile, la vie est belle

Oui, vous le connaissez bien ce vieux dicton (qui n’est d’ailleurs pas toujours vrai) sauf aujourd’hui pour les Sud-Africains qui décidément ont bien soigné leurs entames. Propulsés dans l’avancé entre autres grâce aux tracteurs Etzebeth, incroyablement en cannes pour sa reprise, et Kolisi dont on ne présente plus la vélocité, les trois-quarts sud-africains ont régalé les 26000 spectateurs du Kings Park stadium avec un 17-0 infligé à leurs visiteurs en même pas un quart d’heure dans le deuxième acte. Par trois fois, les jeunes flèches du troisième rideau ont éclaboussé cette partie de leur talent : Le Roux à l’arrière pour l’animation offensive, Dyantyi et Mapimpi sur les ailes pour la conclusion ainsi qu’un doublé chacun. Malgré un retour courageux en fin de match et une interception gagnante de Moroni, De Klerk a scellé la victoire des siens, à cinq points, en bon filou de demi de mêlée et sanctionné des Argentins à l’agonie notamment en conquête.

Pas de miracle pour les débuts de Mario Ledesma. Malgré un gros combat, l’Argentine a beaucoup trop manqué de maîtrise et de précision pour empêcher cette nouvelle défaite à zéro point. Le bonus offensif en revanche est bien dans la poche sud-africaine. Dans la lignée de leur bonne tournée d’été, ce résultat est logique pour les Springboks. Il faudra tout de même ranger le mode diesel et grandement se méfier des Pumas la semaine prochaine lors du match retour à Mendoza.

Contenus sponsorisés
0
0