Icon Sport

Four Nations - Les Blacks et Barrett terrassent l'Australie

Les Blacks et Barrett terrassent l'Australie

Le 25/08/2018 à 11:21Mis à jour Le 26/08/2018 à 20:06

FOUR NATIONS - Au terme d'un match spectaculaire, les Blacks écrasent les Wallabies (40-12) et s'adjugent la Bledisloe Cup avant même le troisième match entre les deux sélections. Beauden Barrett a survolé la partie en inscrivant pas moins de quatre essais et 30 points. Stratosphérique.

Bis repetita. Comme la semaine dernière en ouverture du Rugby Championship, les All Blacks ont une nouvelle fois terrassé l’Australie (40-12) ce samedi, cette fois sur leur pelouse d’Auckland. Et comme souvent, ils ont attendu le retour aux vestiaires pour démontrer la marge qu’ils possèdent sur toutes les autres nations du rugby mondial. Une victoire sans réellement trembler, malgré une étonnante maladresse avant la pause.

Four Nations - Ben Smith (Nouvelle-Zélande) contre l'Australie

Four Nations - Ben Smith (Nouvelle-Zélande) contre l'AustralieIcon Sport

Si, contrairement à la première confrontation face aux Wallabies, les hommes en noir avaient décidé de ne plus laisser la possession à leurs adversaires, ils ont en effet peiné à enchaîner de longues séquences. La faute à de nombreux en-avants et à certains lancements de jeu approximatifs. Mais, comme un avant-goût de ce qu’ils réservaient dans la deuxième partie du match, les Néo-Zélandais sont tout de même parvenus à envoyer Beauden Barrett dans l’en-but adverse sur leurs deux seules actions sans accroc (13e, 38e).

Beauden Barrett, un peu plus dans la légende

L’ouvreur n’en était là qu’au début de son récital. En s’offrant un quadruplé (14e, 38e, 62e, 68e), mais surtout en inscrivant trente points, le joueur des Hurricanes a rejoint la légende Andrew Mehrtens comme meilleur marqueur all black en un match face à l’Australie. Une performance individuelle majuscule au coeur d’une machinerie collective bien huilée. Si Owen Franks fêtait sa centième sélection ce samedi, c’est l’autre pilier Joe Moody qui s’est offert un essai (43e), tout comme Liam Squire quelques instants plus tard. Et en défense, c’est le duo Kieran Read – Brodie Retallick qui a fait parler toute sa classe. Le premier avec un total de vingt plaquages, le second en arrachant plusieurs ballons dans les mains des Wallabies.

Four Nations - Beauden Barrett (Nouvelle-Zélande) marquant un de ses 4 essais contre l'Australie

Four Nations - Beauden Barrett (Nouvelle-Zélande) marquant un de ses 4 essais contre l'AustralieIcon Sport

En face, les Aussies n’ont pourtant rien lâché. Ont mis l’engagement nécessaire. Sont parvenus à équilibrer les débats en termes de possession et d'occupation. Et ont même trouvé la faille à deux reprises (Genia, 29e ; Hodge, 55e). Mais, après avoir raté quarante-quatre plaquages une semaine plus tôt, ils en ont cette fois raté quarante-deux (30%). Trop, beaucoup trop pour espérer rivaliser avec les hommes en noir, plus que jamais favoris pour remporter un troisième Rugby Championship consécutif.

Contenus sponsorisés
0
0