Getty Images

Four Nations - Les All Blacks auraient-ils trouvé à qui parler ?

Les All Blacks auraient-ils trouvé à qui parler ?
Par Rugbyrama

Le 07/10/2018 à 11:41Mis à jour Le 07/10/2018 à 13:23

FOUR NATIONS - Peu inspirés dans le jeu notamment face à l'Afrique du Sud, les Néo-Zélandais sont quand même parvenus à remporter le Four Nations. Si la manière n'est pas aussi flamboyante, le résultat reste le même. Alors, on leur donne la Coupe du Monde ?

Pour la troisième fois consécutive, la Nouvelle-Zélande vient donc de remporter le Rugby Championship. Et quand bien même le style n'y est pas toujours comme par exemple cette ultime rencontre face à l'Afrique du Sud remportée sur la sirène 32 à 30, le constat est le même : Les All-Blacks gagnent, inlassablement, sans partage et surtout sans en laisser une miette. Les Sud-Africains ont pu caresser le doux espoir de mettre les mains sur le prestigieux trophée après leur victoire en Nouvelle-Zélande (36-34) mais se sont heurtés à la dure réalité, leur enlever les mains du trophée Webb Ellis au Japon sera quasi mission impossible.

Insatiables donc ces Blacks qui, même en pratiquant un jeu aux antipodes de leurs standards habituels sont parvenus à s'immiscer dans la brèche laissée par les Springboks. Menés de 17 points après 60 minutes, les Blacks faisaient face une équipe surmotivée à l'idée d'être la première équipe à les faire tomber à deux reprises dans le même Four Nations. Steve Hansen et consorts auront donc connu l'enfer avant d'en revenir. Grâce à son banc pléthorique, Scott Barrett en tête auteur d'un essai concluant une action collective de ses gros, puis Ardie Savea en toute fin de rencontre venu délivrer une équipe qui sentait poindre comme une odeur de doute si elle venait à s'incliner.

Enfin une vraie opposition

Mais plus que cette dernière victoire, c'est l'ensemble du Four Nations Néo Zélandais qui laisse songeur. Après des victoires somme toutes logiques face aux Australiens et aux Argentins très clairement un ton au dessous, on se demandait si ce Four Nations rentrerait dans le cadre des éditions précédentes à savoir si une opposition serait assez forte pour pouvoir ne serait-ce qu'inquiéter cette formation. Force est de constater que l'Afrique du Sud a su se mettre au niveau et faire évoluer son jeu beaucoup plus portés vers l'offensive avec ses flèches Kolbe et Dyantyi tout en conservant ses vertus historiques. Mais ne nous mentons pas, au Westpac Stadium les All-Blacks ont totalement déjoué en laissant un nombre ahurissant de points aux pieds et en vendangeant la dernière action sur en-avant de McKenzie.

Ce soir encore à Pretoria les Blacks devaient perdre ce match, et pourtant ils s'en sont sortis. Peut-on leur donner le trophée maintenant ?

Par Enzo Contreras

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0