Icon Sport

Four Nations - Le roi Beauden (Nouvelle-Zélande)

Le roi Beauden
Par Rugbyrama

Le 25/08/2018 à 14:03Mis à jour Le 25/08/2018 à 15:25

FOUR NATIONS - Auteur de 30 points dont quatre essais lors de la victoire 40 à 12 de son équipe face aux Wallabies, Beauden Barrett a illuminé la partie de son talent unique. Un record qui pourrait en amener bien d'autres...

De mémoire, jamais à ce niveau-là, on avait vu un joueur capable de survoler une partie comme cela. Ce soir à Auckland, Beauden Barrett a fait parler la magie noire. Dans un Eden Park habitué aux scénarios épiques, ce qu'a fait l'ouvreur de 27 ans est digne des plus grands de l'histoire de notre sport. Quatre essais marqués, un 4/5 au pied, le tout pour 30 points marqués : simplement stratosphérique !

Four Nations - Beauden Barrett (Nouvelle-Zélande) contre l'Australie

Four Nations - Beauden Barrett (Nouvelle-Zélande) contre l'AustralieIcon Sport

Les plus pointilleux pourront toujours rétorquer qu'il n'a, et n'aura pas, la gestion métronomique d'un Carter ou d'un Wilkinson. Pourtant, les franchissements dont il a le secret et son quadruplé n'ont encore jamais eu d'égaux à son poste. Sa vitesse supersonique, illustrée par son troisième essai lorsqu'il dépose Beale puis Maddocks à la course, non plus. Quand bien même son prédécesseur légendaire eut été capable d'inscrire 33 points lors d'un match face aux Lions Britanniques un soir de 2005, aucun joueur n'avait jamais inscrit quatre essais face aux Australiens. Encore moins un ouvreur. Alors ce soir, "Beaudy" a marqué les esprits. Prototype du joueur moderne, il a, s'il fallait le prouver, remis les choses au clair et montré qu'il était toujours bel et bien le meilleur joueur du monde. Au point d'écœurer les hommes de Michael Cheika, à en voir la tête marquée du valeureux David Pocock sur le dernier essai du maestro des Blacks. Epique.

En attendant 2019

Alors, une question peut venir tarauder les esprits des plus contemplatifs du talent du joueur : jusqu'où peut-il aller ? Auteur de près de 530 points sous le maillot de la fougère, le numéro 10 pourrait tenter d'aller chercher le record de points en sélection détenu par... Dan Carter, avec 1598 points. Néanmoins, Barrett n'est pas un tel buteur et ce record semble donc difficile à faire tomber, même si le principal intéressé n'a que 27 ans. Aussi, comme le prouve sa performance dantesque aujourd'hui, le cadet de la fratrie Barrett dispose aussi d'une pointe de vitesse à faire pâlir plus d'un ailier. Ce qui peut l'amener vers bien d'autres records.

En ce sens, Steve Hansen abondait d'ailleurs en 2016 : "Beauden (Barrett) est probablement l'ouvreur le plus rapide qu'il m'ait été donné de voir. Il y avait bien Nicky Allen dans les années 80 (ndlr : ancien ouvreur des All Blacks décédé lors d'un match en 1984), mais il était bien loin des 88 kilos de notre numéro 10". Cela situe les capacités d'un homme. Auteur à ce jour de 30 essais en 66 sélections, le maestro des Blacks est tout de même devenu aujourd'hui le demi d'ouverture le plus prolifique du monde en terme d'essais marqués, dépassant Carter justement.

Beauden Barrett (Nouvelle-Zélande)

Beauden Barrett (Nouvelle-Zélande)Icon Sport

Avant d'éventuellement mener demain les Blacks sur le toit du monde pour une troisième fois consécutive, l'homme du match a remis l'église au centre du village aujourd'hui, et tentera de remporter ce Four Nations 2018, accompagné de ses deux frères cadets. En attendant une chose est sûre, en ce 25 août 2018, le roi Beauden a d'ores et déjà marqué l'histoire du rugby néo-zélandais.

Par Théo Fondacci

Contenus sponsorisés
0
0