Icon Sport

Four nations - L'Australie retrouve le chemin de la victoire face à l'Afrique du Sud

L'Australie retrouve le chemin de la victoire face à l'Afrique du Sud

Le 08/09/2018 à 13:22Mis à jour Le 08/09/2018 à 14:23

FOUR NATIONS - Dans une rencontre particulièrement hachée, les Wallabies se sont imposés face à l'Afrique du Sud, ce samedi au Brisbane Stadium. Après quatre défaites de rang, dont deux contre les Blacks en ouverture du Rugby Championship, les joueurs de Cheika ont réalisé le minimum syndical.

Après une première période très équilibrée, marquée par les essais de Michaël Hooper (2e) et Matt Toomua (33e) côté australien, puis de Bongi Mbonambi (14e) et Makazole Mapimpi (28e) chez les Boks, cette rencontre est devenue particulièrement fermée au retour des vestiaires. Les Sud-africain n'ont plus marqué le moindre point en seconde période. Grâce au pied de Matt Toomua, les Wallabies sont repassés en tête avant de résister au retour de leurs adversaires après la sirène. Les Springboks pourront regretter leur 20 ballons rendus et leur trop nombreuses approximations. L'Australie s'en contentera, mais devra encore élever son niveau de jeu dans la deuxième moitié du tournoi.

On était loin, très loin du Nouvelle-Zélande-Argentine de ce samedi matin. Aux antipodes des envolées offensives des All Blacks et des Pumas, la rencontre entre l'Australie et l'Afrique du Sud a accouché d'un scénario particulièrement tendu et haché., ce midi Comme lors de leurs deux précédentes confrontations, achevées par deux matchs nuls, l'an passé, Boks et Wallabies ne sont pas parvenus à prendre réellement le dessus sur l'autre.

20 ballons rendus par l'Afrique du Sud, muet en seconde période

La différence s'est sans doute faite sur les trop nombreuses erreurs commises par l'Afrique du Sud. Alors que les Boks semblaient nettement mieux entrés dans cette rencontre, un cadeau de Bongi Mbonambi sur un lancer en touche a tout d'abord remis les Australiens dans le droit chemin, grâce à l'essai plein d'opportunisme de Matt Toomua.

Et puis les Springboks ont ensuite galvaudé leur rugby au retour des vestiaires. Si les défenses ont pris le pas sur les attaques, les coéquipiers de Eben Etzebeth ont rendu vingt ballons à leurs adversaires. Beaucoup trop pour prétendre tenir le score. L'Australie n'en demandait pas tant et a pu repasser en tête au tableau d'affichage. En face, les Boks n'ont inscrit aucun point en seconde période et ont laissé filer la victoire, malgré une réaction tardive et une ultime action stérile après la sirène.

Si la manière n'était pas au rendez-vous, Michael Cheika et l'Australie devraient se satisfaire de ce succès étriqué. Deuxième défaite de rang à l'extérieur pour l'Afrique du Sud en revanche.

Contenus sponsorisés
0
0