Icon Sport

Four Nations - Argentine - Australie : un comeback majuscule !

Un comeback majuscule !
Par Rugbyrama

Le 07/10/2018 à 10:57Mis à jour Le 07/10/2018 à 13:47

FOUR NATIONS - Menés 31 à 7 par des Argentins survoltés, les Australiens par orgueil ont réagi, et de quelle manière ! En remontant un déficit de 24 points, ils enregistrent là le plus gros comeback de l'histoire du rugby Wallaby en allant s'imposer à Salta 45-34. Pour les Argentins en revanche, pas de troisième victoire donc dans ce Rugby Championship.

L'Australie, menée 31-7, a réussi à renverser une rencontre mal embarquée contre des Pumas irrésistibles en première période, en s'imposant finalement 45 à 34, samedi à Salta (Argentine) lors de la 6e et dernière journée du Rugby Championship. A la pause, les Wallabies, auteurs d'une saison catastrophique, ont été sévèrement tancés dans le vestiaire par leur entraîneur Michaël Cheika. Ils ont ensuite fait preuve de caractère et de panache pour faire céder la défense argentine, inscrivant 6 essais, contre 4 pour les Pumas. Après une série de six défaites en huit matches, cette victoire devrait permettre à Cheika, très critiqué ces derniers mois, de sauver sa tête, à un an du Mondial.

Une période de domination par équipe

Les Pumas ont rapidement pris à la gorge les Wallabies et on survolé la première période. Le 3e ligne Pablo Matera, seul Argentin dans l'équipe type du Super rugby 2018, a ouvert la marque dès la 2e minute, en puissance, et l'arrière Boffelli (4) a bien exploité un contre lancé par Nicoles Sanchez, puis Matias Orlando (27) a inscrit un 3e essai. Entré à la place de l'ouvreur Nicolas Sanchez, Gonzalez Iglesias a ensuite transpercé la ligne australienne pour aplatir entre les poteaux (31). Sur un dégagement de Bertranou contré, le 2e ligne Hooper (14) avait réduit le score, mais les hommes de Michaël Cheika n'ont pratiquement pas existé pendant les 40 premières minutes.

Au retour des vestiaires, les Australiens, avec une nouvelle première ligne sur la pelouse, ont superbement réagi en marquant trois essais en 10 minutes. D'abord grâce à Izack Rodda (44), puis par Folau (48), dans son rôle préféré du perforateur, puis Haylett-Petty (51) a conclu en bout de ligne un beau mouvement, à l'australienne. Pocock en force (64) a permis à l'Australie de passer en tête (35-34). Le 6e essai, sur un changement d'aile de l'ouvreur Foley, était inscrit par Dane Haylett-Petty, auteur d'un doublé.

Malgré la déception d'être passés près d'une 3e victoire dans la compétition, les Pumas signent cette année leur meilleure performance en Rugby Championship, avec deux victoires contre l'Afrique du Sud à domicile et en Australie. Maigre consolation pour les Pumas, Nicolas Sanchez termine meilleur marqueur de l'édition 2018, avec 67 points marqués, devant le Néo-Zélandais Beauden Barrett.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0