Icon Sport

L'Australie sans soucis

L'Australie sans soucis
Par Rugbyrama

Le 23/07/2011 à 11:42Mis à jour Le 23/07/2011 à 17:11

L'Australie a très bien débuté cette édition 2011 des Tri-Nations en dominant sans forcer des Boks dépassés physiquement (39-20). Les Wallabies ont affiché une belle puissance offensive avec 5 essais marqués, ce qui leur permet de décrocher le bonus offensif. Sans leurs cadres, les Boks ont sombré.

Cette édition des Tri-Nations 2011 devait, en théorie, donner une tendance des forces en présence pour le prochain Mondial de la part des nations du Sud. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il sera difficile de cerner l’Afrique du Sud. Le sélectionneur Peter de Villiers déplorait 21 blessés dont de nombreux cadres (Botha, Matfield, Fourie, Burger, Steenkamp…). Et les remplaçants ont souffert de la comparaison. Le mot est même faible. Dominés en mêlée fermée (un comble !), maladroits en touche, subissant physiquement à l’impact et friables en défense, les Boks ont affiché de grosses lacunes. Cela n’a pas pardonné face à des Australiens revanchards après leur revers surprise la semaine dernière à Sydney devant les Samoa (32-23). Concentrés et appliqués, les Wallabies ont fait étalage de toute leur classe dans le domaine offensif avec cinq essais marqués.

Une entrée en matière fracassante

Au bout de dix minutes de jeu, les Aussies avaient déjà franchi à deux reprises la ligne d’en-but des Boks par le pilier Alexander (7e) et l’ailier Ioane (10e), auteur d’un bel exploit individuel (bien aidé aussi par la défense laxiste de Aplon !). Une entrée en matière fracassante des coéquipiers de Quade Cooper, encore excellent dans l’animation du jeu. Envoyant du jeu à tout-va, notamment au large, les Australiens dominaient les débats face à des Boks dépassés et qui, de manière surprenante, subissaient tous les impacts. Et dès que les Sud-Africains disposaient de la possession de balle, ils montraient une grosse inefficacité ainsi qu’un manque flagrant d’inspiration. Steyn (29e et 40e) réduisait le score par deux pénalités mais O’Connor récompensait un gros effort du pack australien en mêlée fermée (36e) pour donner un avantage logique à la pause (15-6).

Moore pour le bonus offensif

Scénario identique en début de deuxième période où les Wallabies marquaient rapidement des points. Et tuaient la rencontre avec trois essais en douze minutes. Après O’Connor (43e), le talonneur Moore déchirait le rideau défensif de Boks apathiques pour inscrire l’essai du bonus offensif (48e). Le centre Ashley-Cooper enfonçait le clou après une perte de balle de Pienaar (55e). L’issue de la rencontre ne faisait plus aucun doute. Le sélectionneur australien Robbie Deans en profitait pour faire une large revue d’effectif. Les Sud-Africains sauvaient l’honneur par deux fois (Ralepele et Smit), atténuant quelque peu l’ampleur du score. Mais cela ne va pas cacher les lacunes affichées par les Boks. De Villiers a du pain sur la planche et va prier pour que ses cadres reviennent au plus vite. L’Australie s’est pour sa part rassurée.

Plus de compréhension sur la victoire de l'Australie lundi dans Midi Olympique...

Contenus sponsorisés
0
0