Icon Sport

FFR/LNR d’accord sur les Barbarians

FFR/LNR d’accord sur les Barbarians

Le 20/10/2017 à 07:32

Une réunion a eu lieu ce jeudi au CNR de Marcoussis entre représentants de fédération et de la Ligue nationale de rugby afin de se mettre d’accord sur le nouveau fonctionnement des Barbarians français qui sont devenus officiellement la deuxième équipe nationale de France, administré donc par l’article 9 de World Rugby.

Terminer les palabres avec les clubs à propos des libérations possibles ou pas des joueurs pour les tournées d’été ou les test-matchs en novembre des Barbarians français. Ils vont rentrer dans une nouvelle ère. Depuis le 1er juillet dernier, ils sont inscrits comme deuxième équipe nationale de la France à la fédération internationale. Une existence officielle qui fixe la libération et la convocation des joueurs pour ces matchs.

Régies par les règles de l’article 9, la FFR et le comité de sélection des Barbarians notamment Thomas Lombard, Denis Charvet ou Jean-Pierre Rives, n’auront plus rien à demander aux clubs pour former leur équipe. En théorie, ils peuvent prendre qui ils veulent.

Arthur Bonneval avec les Barbarians français

Arthur Bonneval avec les Barbarians françaisIcon Sport

Une réunion à ce propos avait lieu ce jeudi au CNR de Marcoussis, entre représentants fédéraux et de la LNR en début d’après-midi. La FFR souhaitait informer la LNR de ce nouveau dispositif et le faire appliquer dès le match du 10 novembre à Bordeaux face aux Maoris All Blacks. Cette sélection qui doit devenir l’antichambre du XV de France, sera coaché par le duo Azema-Goutta et devrait avoir pour capitaine Aurélien Rougerie. Selon le vœu fédéral, le Clermontois devrait être entouré de jeunes joueurs à fort potentiel (le lyonnais Couilloud, le Toulousain Ntamack, le Toulonnais Carbonnel sont pressentis notamment). Des joueurs qui seront réunis dès le lundi 6 novembre du côté du bassin d’Arcachon et qui n’auront pas besoin comme dans un passé récent, de poser des jours de vacances pour honorer leur convocation.

Ce jeudi, FFR et LNR sont tombés d’accord pour appliquer le nouveau dispositif. Selon nos informations la Ligue doit se réunir en bureau afin de valider officiellement ce dispositif même si à moins d’ouvrir un nouveau conflit, elle n’a pas trop le choix.

Contenus sponsorisés
0
0