Icon Sport

Sans surprise, les Bleues écrasent l'Afrique du Sud

Sans surprise, les Bleues écrasent l'Afrique du Sud
Par Rugbyrama

Le 06/11/2021 à 17:06Mis à jour Le 06/11/2021 à 17:57

XV DE FRANCE FÉMININ - Pour lancer leur tournée d'automne, l'équipe de France féminine défiait l'Afrique du Sud, 13e nation mondiale. Grâce à leur conquête et les avants en général, les joueuses d'Annick Hayraud inscrivaient 46 points sans encaisser d'essai. En passant le match dans le camp adverse, elles ont pu réviser leurs gammes. Elles s'imposaient 46-3.

Si nos jeunes arrières ont mis beaucoup de temps à mettre leur machine en route, devant Emeline Gros et Safi N'Diaye inscrivent un doublé. Sansus, Boujard et Llorens inscrivent les trois autres essais.

Face à l'Afrique du Sud, 13e nation mondiale dont on ne savait pas grand-chose, si ce n'est qu'elles défieront la France dans le match d'ouverture du mondial 2022, les Bleues ont justifié leur statut d'ultra-favorites. La composition d'équipe était inédite entre expérience et nouveauté, avec notamment 5 bizuths présentes dans le groupe. Mais se sont les "anciennes" qui ont porté les Tricolores. La deuxième ligne Safi N'Diaye-Madoussou Fall a été impériale. La première est récompensée d'un doublé, tout comme la numéro 8 Emeline Gros, qui s'offre le luxe de faire oublier Romane Menager. Le pack tricolore a pris le dessus en conquête privant de ballon les Women Sprinboks. Les quelques-uns qu'elles ont eu à exploiter furent une souffrance, puisqu'elles reculaient à chaque passe et chaque plaquage. Sansus et Boujard confirment également leur statut de cadres et terminent également dans l'en-but.

Peut faire mieux

La paire de centres Dupouy-Jacquet, qui découvraient toutes deux la sélection, ont mis du temps à se mettre en valeur. Peu souvent synchronisées, voire maladroites dans le premier acte, elles se sont par moment gênées. Emilie Boulard, si étincelante au printemps lors du Tournoi, n'y était pas aujourd'hui. Un en-avant et une passe dans le dos qui coutent surement deux essais aux Bleues. Elles conservent ses immenses cannes qui font sa qualité de relance, mais elle a indirectement relancé Jessy Trémoulière dans sa concurrence, si on note en plus que Caroline Drouin, excellente dans le jeu, n'a fait un 4/6 face aux perches. Mise à part ces quelques cafouillages, la domination était totale. On notera également que Mélissande Puech a inscrit son premier essai, en bout de ligne, pour sa première sélection sur un de ses tout premier ballon. Enfin les Sud-africaines ne repartent pas fanny. Elles obtiennent 3 points en toute fin de match, grâce à une pénalité sous les poteaux, les joueurs leur reprocheront de ne pas avoir jouer cette action, mais on peut également les comprendre.

Les Bleues ont désormais une semaine pour gommer ces quelques approximations. Lors des deux week-ends à venir, elles défient ce qui se fait de mieux dans l'hémisphère sud, la Nouvelle-Zélande.

Contenus sponsorisés