• Christophe André (Perpignan) face à Vannes - 2016
    Christophe André (Perpignan) face à Vannes - 2016

Victime d'un arrêt cardiaque dimanche, Christophe André est sorti de son coma artificiel

Par Rugbyrama
Le

FÉDÉRALE 1 - Ancien joueur de Perpignan, Christophe André a frôlé la mort, dimanche dernier. Alors qu'il devait disputer son premier match avec le club de Céret (Fédérale 1), le joueur de 36 ans a été victime d'un malaise cardiaque. Plongé dans un coma artificiel, sa vie était en danger. Mais le club a aujourd'hui rassuré tout le monde : André est sorti de son coma et est en vie.

Par un message de remerciement relayé par le club de Céret, Marilou Cubaynes, compagne de Christophe André, a donné des nouvelles du deuxième ligne. "Aujourd'hui il est sorti du coma artificiel dans lequel il a été plongé et il est en vie", a-t-elle rassuré. Âgé de 36 ans, l'ancien de l'USAP et d'Oyonnax s'était écroulé à l'échauffement d'avant match à Grasse, dimanche dernier, victime d'un malaise cardiaque. "Sans l'intervention extrêmement rapide, coordonnée et professionnelle de pompiers présents au stede ce jour-là, Christophe ne serait plus des nôtres", écrivait sa femme, avant de remercier : "Je ne remercierai jamais assez toutes ces personnes qui sont intervenues de près ou de loin pour le sauver."

Toujours dans ce message, Marilou Cubaynes informe que son compagnon doit désormais passer de nombreux tests afin de déterminer la cause de cet accident. La rencontre qui devait se dérouler dimanche, avant l'accident, entre Grasse et Céret a été reportée, logiquement, avec l'accord des deux clubs. "Nous avons décidé, comme à l'heure du match il était en souffrance, de reporter purement et simplement la rencontre qui devrait se jouer probablement le 4 février avec l'accord de la FFR", avait déclaré le président, Éric Berdeu, à nos confrères de l'Indépendant.

Christophe André, après deux ans d'arrêt, avait décidé de reprendre sa carrière de rugbyman en Fédérale 1. Après avoir passé plusieurs saisons avec Tarbes en Pro D2, il avait rejoint Oyonnax. Dans l'Ain, André avait découvert le Top 14 après une montée en 2013 sous les ordres de Chistophe Urios. En 2015, il avait ensuite évolué du côté de Perpignan. En trois saisons, il avait participé à 43 rencontres avec l'Usap, toutes en Pro D2. Il avait terminé sa carrière professionnelle après deux saisons sous le maillot de Provence Rugby.