Icon Sport

Fédérale 1 : le championnat relancé le 30 janvier

Fédérale 1 : le championnat relancé le 30 janvier
Par Pierre-Laurent Gou via Midi Olympique

Le 17/12/2020 à 15:44Mis à jour Le 17/12/2020 à 15:50

FEDERALE 1 - Mardi, à l’occasion d’une visio conférence, la fédération a détaillé le programme du retour à la compétition des clubs de Fédérale 1. Les entraînements collectifs vont reprendre en tout début d’année et trois semaines après les matchs officiels.

Mardi, après 2 h 45 de visioconférence avec les 45 clubs de Fédérale 1, ces derniers ont été informés du protocole de reprise de la compétition envisagé par la Fédération Française de Rugby. La première division fédérale étant considérée comme amateure, la Fédérale 1 devrait pourtant pouvoir reprendre ses entraînements collectifs avec opposition dès le 9 janvier et sa compétition le week-end du 30-31 janvier. La raison ? Dans ses discussions avec le ministère, la fédération a joué sur le fait que la majorité des clubs de cette division pouvait être vue comme professionnelle, dans la mesure où plus de 50 % de leurs joueurs tiraient l’essentiel de leurs revenus de la pratique du rugby.

Donc, comme pour la Nationale (dont la reprise est programmée le deuxième week-end de janvier), la Fédérale 1 peut débuter sa phase de retour à la compétition. Un cadeau de Noël avant l’heure pour les 45 clubs.

Dans le calendrier présenté par les équipes de la fédération, le championnat reprendra donc ses droits les 30 et 31 janvier et se clôturera avec des phases finales. Les quarts de finale se dérouleront sur un match sec sur le terrain du mieux classé et non plus en aller-retour. De même, des demi-finales (20 juin) et une finale (27 juin) devraient avoir lieu sur terrain neutre. Il devrait y avoir aussi des relégations, selon le vœu fédéral d’éviter une "saison blanche". Ainsi, les onzièmes des poules 1 à 3 descendront en Fédérale 2, tout comme le onzième et le douzième de la poule 4. Les rencontres de cet automne qui n’ont pas pu avoir lieu, c’est-à-dire des journées 7 à 11 sont gelées alors que les matchs en retard des journées 1 à 6 seront reprogrammés dans la mesure du possible parmi les quatre dates de repli qui ont été réservées. Par ailleurs, quelques inversions de rencontres auront lieu afin que l’ensemble des équipes disputent un même nombre de matchs à domicile. Enfin, si jamais de nouveaux reports devaient avoir lieu, le principe de la péréquation sera retenu pour déterminer les classements. Les deux finalistes seront promus en Nationale.

Pas de phases finales pour les divisions inférieures

Pour les autres divisions, la FFR indique que l’on ne disputera pas de phases finales. Sauf contre ordre gouvernemental, les entraînements devraient reprendre au cours de la semaine du 20 janvier, pour un retour aux matchs officiels le 10 février. Tout cela est à mettre au conditionnel, en fonction des annonces qui doivent être faites par les autorités après les fêtes de fin d’année.

Pour le moment, les joueurs (qu’ils soient majeurs ou mineurs) ont pu reprendre l’activité rugby en phase 3, c’est-à-dire sans contact et par petits groupes de 10 maximum. La fédération, qui par ailleurs a confirmé aux clubs que le plan de relance ne sera pas affecté par les mesures d’économie qu’elle doit mettre en place, souhaite arriver à des classements dans toutes les divisions et maintenir le principe de montée/descente. Il devrait être beaucoup question de la politique sportive des divisions fédérales lors du prochain comité directeur, qui doit se dérouler le 15 janvier.

Contenus sponsorisés