Other Agency

Match Narbonne-Nice à rejouer, le Stade Niçois dévoile un communiqué

Match Narbonne-Nice à rejouer, le Stade Niçois dévoile un communiqué
Par Rugbyrama

Le 21/02/2020 à 20:39Mis à jour Le 21/02/2020 à 20:53

FEDERALE 1 - Suite à la décision prise par la commission d'appel de la FFR de rejouer le match contre Narbonne, le Bureau Directeur du Stade Niçois à dévoilé un communiqué.

"Nous venons d’apprendre avec une totale incompréhension la décision de la Commission d’Appel fédérale suite à la réclamation du Racing Club Narbonnais.

Les faits : Suite à un ballon en touche, à 37 minutes et 45 secondes, l’arbitre de champs entend un bip envoyé par son juge de touche et le responsable fédéral pour l’informer qu’ils vont laisser rentrer 2 joueurs de Nice (retour de carton jaune et remplaçant) et donc demander d’informer le pilier remplaçant qu’il doit sortir. L’arbitre de champ ne voit pas les joueurs et pense que c’est une erreur de manipulation(dans le texte de son rapport). L’arbitre fait donc jouer la touche, à 37 minutes 58 secondes le ballon est lancé, alors que ces 2 joueurs de Nice étaient à l’opposé du terrain, totalement hors du jeu auquel ils ne participeront aucunement. Suite à la touche, faute de Narbonne, l’arbitre siffle donc contre Narbonne 5 secondes plus tard. Mêlée pour Nice.

Le changement a donc effectivement lieu à ce moment la et ceci n’a pas empêché Narbonne de marquer un essai dans la foulée de cette mêlée, sur ce temps fort, dans la minute qui suit et la mi-temps succède à la transformation.

Nous parlons donc de 5 secondes pendant lesquellesdeux de nos joueurs étaient à l’opposé du terrain et pendant lesquelles ils n’ont absolument pas participé au jeu comme l’évoquent dans leur rapport arbitres et représentants fédéraux.

Il a existé une époque pas si lointaine où Narbonne gagnait sur le terrain grâce au Rugby et n’avait pas besoin de trouver des failles juridiques pour justifier son statut de favori.Apparemment, cela a changé.C’est probablement la judiciarisation tant redooutée du rugby qui est en marche. Les clubs vont-ils devoir recruter des avocats en plus des coaches, des joueurs, des prépas pour gagner lelundi sur tapis vert ? Que les dirigeants du RCN manquent de probité, c’est décevant mais que la Commission d’Appel déjuge totalement la première instance et encourage de tels comportements, est incompréhensible à nos yeux. Nous ne comprenons évidement pas cette décision tant les éléments paraissent clairs. Nous ne comprenons pas que soit déjugée la Commission desRèglements. Nous ne pouvons comprendre que les rapports, pourtantcirconstanciés et favorables à nos couleurs, des hommes de terrain, que sont Monsieur l’arbitre et le Représentant Fédéral, soient ainsi piétinés tant est insignifiant le fondé de cette requête. Les faits des jurisprudences évoqués sont sans rapports avec ceux établis sur ce match.

Il suffit à chaque spectateur ou amoureux du rugby de regarder le match en replay sur l’équipe 21 pour se rendre compte que Nice mérite largement sa victoire et que le seul traitement d’un tel nonévénement est totalement grotesque. Nous attendrons que la Commission d’Appel nous retourne ses motivations mais « bravo » à Narbonne pour avoir trouvé le biais favorable pourarriver à ses fins.

Nous ne sommes que les dirigeants d’un jeune club qui a eu l’outrecuidance de vaincreau parc des sports de l’Amitié. Puisque contraints par nos adversaires à perdre du temps sur le terrain judiciaire, qu’ils comptent sur nous pour que la saison soit longue, nous nousdéfendrons, avec tous les outils,les recours disponibles, cette victoire, nos joueurs et notre club la méritent. Notre sport mérite lui aussi bien mieux que ces « démêlées, »nous en sommes désolés pour lui.

Communiqué du Bureau Directeur du Stade Niçois."

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés