Midi Olympique

Fédérale 1 - Lavaur s'offre la victoire devant Trélissac

Lavaur s'offre la victoire devant Trélissac

Le 23/06/2018 à 19:05Mis à jour Le 24/06/2018 à 10:43

Un incroyable scénario pour une finale où les acteurs auront tout donné ! Lavaur s’impose au bout de la prolongation 24-21 devant Trélissac. Il y avait un titre à aller chercher au terme de cette saison de Fédérale 1 samedi au stade Jacques-Fouroux d’Auch. Vauréens comme Périgordins espéraient finir la saison en beauté. Ils auront fini épuisé. Au terme d’un match fou fou fou, Lavaur est sacré !

Si Lavaur prenait rapidement les devants au score par le pied de Queheille (0-6, 6e), le pied de Tallet puis un essai plein d’opportunisme de Galetti permettait au SAT de repasser devant (14-9, 24e). La conquête de Lavaur, la précision au pied de Queheille et l’indiscipline de Trélissac (Cartons blanc successifs à Gajion et Mignot) laissaient penser que le club tarnais avait fait le plus dur à l’heure de jeu.

Les Vauréens menaient 21 à 14 et il fallait un sauvetage de Galetti sur une échappée de Lasme pour empêcher Lavaur de tuer le match (57e). Au contraire, Trélissac renversait la tendance avec ses remplaçants. Le SAT devenait même à son tour dominateur en mêlée. Sur un maul, Donnars venait marquer un essai transformé par Kralfa qui envoyait les deux équipes en prolongation (21-21).

Il fallait alors avoir le cœur bien accroché pour suivre cette prolongation. Quand le demi de mêlée de Lavaur Queheille s’échappait sur l’aile gauche, l’arrière de Trélissac Cazeaux s’offrait également un énorme sauvetage. A l’image de sa saison, le SAT ne voulait pas lâcher. Trélissac récoltait un carton rouge (H’mida pour placage sans les bras) et souffrait à 14 contre 15.

En face, Gilen Queheille tentait une incroyable pénalité complètement excentrée à gauche au milieu du terrain. Epuisé, le Basque trouvait la ressource de placer son coup de pied de mammouth entre les perches : 21-24, 94e ! Les Vauréens finissaient aussi à un de moins après le carton jaune adressé à Marsoni (102e). Mais ils résistaient jusqu’au coup de sifflet final pour s’offrir le titre ! Pour rappel, cette finale de Fédérale 1 n’offrait pas un ticket pour la Pro D2 cette année (Provence Rugby et Bourg-en-Bresse accèdent en Pro D2), Trélissac et Lavaur se retrouveront donc en Fédérale 1 la saison prochaine. D’ici là, les Tarnais ont donc un nouveau titre de champion à fêter !

Contenus sponsorisés
0
0