Rugbyrama

Faits Divers - Le monde du rugby frappé par la catastrophe dans l'Aude

Le monde du rugby frappé par la catastrophe
Par Rugbyrama

Le 16/10/2018 à 13:40Mis à jour Le 17/10/2018 à 11:50

FAITS DIVERS - Dix clubs du département ont été victimes des inondations. Les clubs de Trèbes, Conques-Villemoustaussou et Pézens ont été sérieusement touchés. Devant l’ampleur des dégâts, la Ligue occitane va mettre en place une caisse de solidarité auprès de tous les sinistrés.

Ces images font froid dans le dos, celles de l’Aude et l’Orbieu en crue qui ont dévasté les villages de Villegailhenc, Trèbes, Conques-sur-Orbiel, Villemoustaussou et Pézens. Dans cette tragédie, le rugby n’est pas sorti indemne. A Trèbes, village déjà affecté par la tragédie du Super U, le stade est une véritable piscine, les vestiaires se sont transformés en pataugeoire. A Conques-sur-Orbiel, l’eau a tout détruit et emporté sur son passage. A ce jour, le club a perdu la totalité des équipements. A Pézens, le village a été évacué. A l’heure actuelle, les dirigeants n’ont pas encore pris connaissance de l’étendu des dégâts.

Une caisse de solidarité mise en place auprès des clubs et des particuliers

La Ligue occitane très touché par cette tragédie, va mettre en place une caisse de solidarité auprès de tous les sinistrés du département. Les grands axes de ce projet seront officialisés au plus vite par le comité directeur qui s’est réuni mardi matin en cellule de crise par visio-conférence.

Dimanche, Trèbes devait se rendre à Lézat, Conques-Villemoustaussou devait en découdre à domicile face à Caunes-Minervois et Pézens devait se déplacer à Vielmur. En toute logique, ces trois rencontres seront reportées, ce que confirme l’un des responsables de la commission des épreuves, Rolland Sormani : "Nous nous mettons à la disposition des clubs. Les matchs de Trèbes, Conques-Villemoustaussou et Pézens seront logiquement reportés. En ce qui concerne le report des matchs dans le département audois, nous nous prononcerons jeudi. Nous attendons les retours des clubs du Littoral qui n’ont pas été épargnés non plus et plus précisément, celui de Cuxac d’Aude".

Le président, Alain Doucet a également contacté le président Bernard Laporte lui demandant d’étudier le cas des clubs fédéraux. Dimanche, certains pourraient voir leurs rencontres reportées. Il est vrai qu’en ce moment, le rugby audois a besoin de se reposer, panser ses plaies et faire le point en attendant de renouer avec le rectangle vert.

Par Didier Navarre

Contenus sponsorisés
0
0