• ballon rugby
    ballon rugby

Jugé pour tentative d'assassinat, un ancien espoir de Castres encourt la perpétuité

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

FAITS DIVERS - Ce lundi les assises du Tarn s'ouvraient à Albi pour le procès d'un ancien espoir du Castres olympique. Luca Mariani est accusé de tentative d'assassinat dans la nuit du 16 au 17 mai 2019. Selon les informations de La Dépêche, le jeune homme aujourd'hui âgé de 23 ans encourt la perpétuité.

Luca Mariani faisait partie de l'effectif des espoirs du Castres olympique, entre 2017 et 2019. Selon les informations de nos confrères de la Dépêche du Midi c'est lors de cette période que le drame aurait eu lieu. Dans la nuit du 16 au 17 mai 2019, le jeune rugbyman aurait battu Luka Sljivic, jeune footballeur de l'US Albi, un à l'aide notamment d'une bouteille de vodka. L'ancien rugbyman du CO se serait acharné sur la victime jusqu'à l'intervention de trois jeunes hommes. Gravement blessée, la victime aurait donc été transportée en urgence au CHU de Toulouse-Purpan.

Le lendemain du drame et alors que Luka Sljivic aurait véritablement frôlé la mort après avoir passé cinq jours dans le coma, les policiers albigeois auraient interpellé Luca Mariani. Dans la foulée, celui-ci a été mis en examen par un juge d'instruction du pôle criminel de Toulouse.

Une tentative d'assassinat sur fond de jalousie amoureuse

Au fil de ce récit, une question revient en boucle. Pourquoi ? Qu'est-ce qui aurait poussé Luca Mariani à commettre un tel acte ? Il semblerait que cela soit une histoire de cœur. Toujours selon les informations de la Dépêche, l'ancien espoir du CO aurait soupçonné sa petite amie d'infidélité avec Luka Sljivic. Un soir il aurait donc subtilisé son téléphone pour tendre un piège à l'homme en question. Il aurait envoyé un SMS à ce dernier pour lui donner rendez-vous dans le centre d'Albi. Voilà comment Luca Mariani aurait entraîné sa victime dans un véritable guet-apens. Depuis, l'ancien rugbyman a été placé en détention provisoire et son procès a débuté ce lundi.

La présentation de l'affaire, les analyses de personnalités par les experts psychologues ainsi que les différents témoignages se sont succédés le 5 et 6 décembre. Ce mercredi devrait avoir lieu les plaidoiries ainsi que le verdict de ce procès en fin de journée. Pour ces actes Luca Mariani encourt la perpétuité.

Ce lundi, le Journal d'Ici rapportait les déclarations de l'accusé: "J’ai honte de ce que j’ai fait. J’ai agi comme un lâche. J’ai du mal à me reconnaitre, au fond, ce n’est pas moi. Je me demande comment un mec comme moi a pu en arriver là". Interrogé également, la victime, semblait avoir du mal à s'exprimer. Suite à ce drame, l'un de ses avocats parle "d’une dépression qui dure depuis trois ans et qui a considérablement modifié son rapport à lui-même et aux autres". "C’est comme si une partie de moi était restée sur le trottoir, ce soir-là.", aurait conclu la victime.