Icon Sport

Insolite: Selon le règlement européen, Michalak n'a "que" quatre titres... et non six !

Insolite: Selon l'EPCR, Michalak n'a "que" quatre titres européens... et non six !

Le 02/05/2015 à 23:22Mis à jour Le 02/05/2015 à 23:45

Pour un point de règlement, l'ouvreur de Toulon, Frédéric Michalak, a remporté ce samedi son quatrième titre européen. Il a pourtant participé à six campagnes victorieuses... Explications.

Couronné avec le RCT ce samedi à Twickenham contre l'ASMCA en finale de la Champions Cup (24-18), le demi d'ouverture Frédéric Michalak pensait fêter sa sixième étoile européenne. Pourtant, l'EPCR, organisateur de la compétition ne lui attribut "que" son quatrième titre. Sur Twitter, le joueur varois a d'ailleurs reçu plusieurs messages de félicitation. Une situation plutôt insolite qui mérite un éclaircissement...

Six matchs en 2010 mais pas de titre pour lui

"Concernant le palmarès européen à titre individuel, le règlement de l'ERC et désormais de l'EPRC, est précis. Il dit que seuls les joueurs inscrits sur la feuille de match lors de la finale sont titrés. C'est pour cette raison que Frédéric Michalak ne compte que quatre trophées", nous a expliqué Mark Jones, responsable de la communication à l'EPCR. Voilà donc pour les précisions. En résumé, l'ancien joueur de Toulouse compte donc quatre Coupes d'Europe à son crédit : 2003 et 2005 avec le Stade toulousain puis 2013 et 2015 avec le RCT.

Frédéric Michalak avec la H Cup en 2010

Frédéric Michalak avec la H Cup en 2010Icon Sport

Les campagnes victorieuses de 2010 et 2014 ne sont pas prises en compte pour lui. En 2010, alors qu'il jouait sous les ordres de Guy Novès, il avait manqué la finale contre Biarritz au Stade de France (21-19). Lors de cette édition, Michalak avait pris part aux six rencontres de poule (Sale, Harlequins et Cardiff). Trois fois en tant que titulaire, trois fois rentré en cours de jeu. L'an passé, barré par Jonny Wilkinson, l'ouveur a été utilisé à quatre reprises dont une seule titularisation. Là aussi, uniquement en phase régulière (Glasgow, Exeter et Cardiff).

La fiche de Frédéric Michalak sur le site de l'EPCR

La fiche de Frédéric Michalak sur le site de l'EPCRRugbyrama

Mermoz n'est pas titré non plus, Hernandez oui

Du coup, quinze joueurs de l'effectif varois ne pourront pas se targuer de posséder le titre européen décroché cette saison par leur équipe. Du moins aux yeux de l'EPCR. On pense bien sûr à des tauliers du système de Bernard Laporte comme Maxime Mermoz (7 matchs comme tituaire + 0 remplaçant), Jocelino Suta (4+3), Delon Armitage (5+0), Nicolas Sanchez (4+0), Mamuka Gorgodze (2+3) ou Michael Claassens (1+4). Sont également exclus du palmarès : Craig Burden (0+1), David Smith (1+1), Eric Escande (0+3), Fabien Barcella (0+1), Florian Fresia (0+3), James O'Connor (0+3), Josua Tuisova (1+0), Konstantin Mikautadze (0+1) et Martin Castrogiovanni (2+1). Au contraire de Juan Martin Hernandez... qui a disputé uniquement la finale cette année.

La fiche de Maxime Mermoz sur le site de l'EPCR

La fiche de Maxime Mermoz sur le site de l'EPCRRugbyrama

Blessé une partie de la saison et non-entré en jeu lors de la finale, Frédéric Michalak est donc titré cette saison avec trois feuilles de match (2 titularisations). Soit moins qu'en 2010 et 2014, saisons qui ne sont pas comptées à son palmarès. Il rejoint Cédric Heymans, son ancien coéquipier de Toulouse en tête du classement des joueurs les plus étoilés en Coupe d'Europe. Et ça, c'est déjà une sacrée performance...

Contenus sponsorisés
0
0