Icon Sport

Harlequins-Castres (présentation) - Brice Mach: "On est tous ensemble dans la même galère"

Mach: "On est tous ensemble dans la même galère"

Le 17/10/2014 à 10:14Mis à jour Le 17/10/2014 à 10:18

En grande difficulté en championnat, le Castres olympique se déplace ce vendredi (20h45) sur le terrain des Harlequins pour la première journée de l’ERCC. Une compétition idéale pour se vider la tête et oublier un peu les soucis du Top 14 selon Brice Mach.

Selon vous, la coupe d’Europe va-t-elle vous permettre de vous ressourcer

Brice MACH: Oui, c’est une compétition très élevée. On sait que les Anglo-saxons attendent ce moment pour lancer leur saison. C’est sûr qu’on a hâte d’y être pour se racheter du week-end dernier. On aura peut-être un peu moins de pression. On va tout faire pour se lâcher et montrer un autre visage.

Pour ce match contre les Harlequins, l’important n’est-il pas avant tout de jouer sans penser au résultat pour retrouver son jeu ?

B.M: Complètement, on veut vraiment se retrouver. On joue un peu à contresens en ce moment et on encaisse des défaites assez lourdes. Maintenant, on ne doit plus se poser de questions et produire notre jeu même si cela sera très compliqué. Les Harlequins sont très fort. C’est une très grosse équipe mais l’important est de se lâcher complètement et de se vider la tête.

Comment êtes-vous depuis quelques semaines ?

B.M: On pensait que la victoire à la maison contre Grenoble allait nous servir de déclic mais derrière, on prend beaucoup trop de points à Bordeaux. On travaille. On sait que la saison est longue. Le groupe est capable de se relever de ce genre de situation. En tout cas, on fait tout pour cela même si c’est difficile. On a besoin du soutien de tout le monde. Cela reste difficile mais on a un bon groupe pour se relever.

" Le staff fait entièrement partie du groupe"

Mais comment ce groupe a-t-il pu prendre neuf essais à Bordeaux avec notamment un manque d’investissement collectif ?

B.M: C’est vrai que cela fait vraiment beaucoup mais Bordeaux est une très belle équipe. On savait très bien qu’ils étaient très performants sur les turnovers et on a fait que ça. On leurs a laissé beaucoup trop de ballons sur leurs points forts et on n’a pas été performants en défense. On doit réussir à jouer avec nos forces sur les faiblesses de l’adversaire. On n’arrive pas à le faire pour l’instant à l’extérieur. On doit trouver le juste milieu.

Vos difficultés à l’extérieur ont-elles des conséquences dans la vie du groupe ?

B.M: Pour le moment non. Je ne pense pas. On est un groupe très sain. On continue de s’appliquer et il y a toujours une très bonne ambiance. On est en train de se resserrer. La saison est encore longue. On doit vraiment garder notre bonne ambiance.

Comment réagissez-vous aux rumeurs concernant vos entraîneurs ?

B.M: On l’a tous compris. On est en alerte. Il faut qu’on soit concentrés et appliqués. On doit surtout rester un groupe et rester unis. On est tous ensemble dans la même galère. C’est compliqué mais on est capable de se relever.

Y compris avec le staff actuel ?

B.M: Évidemment, le staff fait entièrement partie du groupe. C’est le groupe.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0