Icon Sport

Champions Cup: Toulon, quelle démonstration !

Toulon, quelle démonstration !

Le 17/01/2015 à 19:26Mis à jour Le 17/01/2015 à 20:37

Le RCT a littéralement broyé l'Ulster, inscrivant huit essais et soixante points! Le double tenant du titre s'est mis en mode rouleau-compresseur pour assurer sa qualification. Notre antisèche...

Le jeu: Toulon marche sur l'Ulster

Que dire après une telle démonstration ? A Mayol, le RCT se devait de faire carton plein pour assurer sa qualification et cinq points d'avance sur Leicester pour terminer premier de poule quoiqu'il advienne le week-end prochain. C'est chose faite, et de fort belle manière ! Huit essais, dont certains suite à de superbes mouvements collectifs, et soixante points au compteur pour une véritable leçon de rugby. En face, l'Ulster était certes éliminé mais n'oublions pas que la province de Belfast était finaliste de la H Cup en 2012 (défaite face au Leinster) et première des bilans à la fin de la phase de poule l'an passé... Toulon a donc réalisé une vrai performance ce samedi, même si l'on pourrait reprocher aux Varois quelques petits relâchements, avec notamment deux essais encaissés en fin de match. Un détail dans une partie aussi ouverte...

Les joueurs: Sanchez régale, J. Smith au charbon

Homme du match, Nicolas Sanchez a encore confirmé sa bonne intégration au RCT. L'ouvreur argentin a parfaitement lancé les siens dès les premières minutes de jeu avec un bel essai. L'ancien Girondin a ensuite alterné le jeu brillamment tout au long de la rencontre. A créditer de 67 mètres parcourus, trois franchissements, trois défenseurs battus, deux offloads. Fort.Au sein de la ligne de trois-quarts, Mathieu Bastareaud a réalisé un match plein, également récompensé d'un essai. Bryan Habana, très en jambe et décisif ainsi que Leigh Halfpenny, auteur d'un 9/10 au pied, se sont aussi signalés.

Devant, la troisième ligne était encore à l'honneur. Juan Smith, 47 mètres parcourus et 3 offloads, s'est montré omniprésent. Cela devient récurrent ! Son compère Steffon Armitage, toujours aussi pénible pour les adversaires au sol, s'est lui offert un triplé en fin de match. Petite déception pour Xavier Chiocci, chahuté en mêlée et Chris Masoe, pas tout le temps adroit et inspiré.

Le tournant qui n'a pas eu lieu: l'essai de McComish

Bien sûr, avec un tel écart au score, difficile de mettre en avant un tournant qui aurait pu changer le cours du match. En creusant bien, on se dit que l’essai accordé à McComish aurait pu avoir de bien plus lourdes conséquences pour le RCT. Sur un ballon porté, le troisième ligne irlandais McComish s’écroulait à l’orée de l’en-but varois. La vidéo était demandée. Sur les images, le ballon était aplati mais à aucun moment on était en position de voir si celui-ci se situait sur ou avant la ligne. L’essai était accordé et permettait à l’Ulster de revenir à trois points au score (13-10, 23e). Mais c’était sans compter sur la mise en route du rouleau-compresseur toulonnais...

Le tweet rassurant: Bastareaud performant

Fin décembre, après une défaite au Stade français, Mathieu Bastareaud avait fait part de sa détresse mais surtout de son mal-être. Trois semaines après, les supporters varois peuvent être rassurés: le centre international va bien mieux comme l’a montré sa prestation ce samedi.

La stat: 34

Preuve du grand spectacle offert par les joueurs du RCT à Mayol (et de leur domination), les Varois ont effectué 34 offloads face à l'Ulster. Une statistique tout simplement monstrueuse !

La décla: Bernard Laporte, manager de Toulon

" Cette qualification n'est pas une fin en soi mais déjà un objectif de rempli"
Contenus sponsorisés