Icon Sport

Challenge Cup, Stade français-Newcastle - Jeff Dubois: "Un match pour se montrer"

Dubois: "Newcastle, un match pour se montrer"

Le 11/12/2014 à 10:55Mis à jour Le 11/12/2014 à 10:56

Troisième de sa poule, le Stade français est quasiment hors-course pour rejoindre les phases finales de la Challenge Cup. De l’aveu de Jeff Dubois, l’entraîneur en charge des arrières, la rencontre de ce jeudi face à Newcastle (20h45) doit permettre de préparer le prochain déplacement à Grenoble (13e journée Top 14)…

Avec votre défaite à Newcastle (30-23), quel est l’enjeu de ce match retour face aux Falcons ?

Jeff DUBOIS: On est un peu déçu d’avoir perdu à Newcastle. On avait encore une chance de se qualifier avec de bonnes intentions. Ce match doit surtout préparer notre déplacement à Grenoble. Il y a pas mal de joueurs du groupe de Challenge qui joueront le match contre le FCG. Comme la semaine dernière, l’équipe sera compétitive. Il y a encore des joueurs qui ont besoin de temps de jeu et qu’on a besoin de voir aussi et s’ils sont au niveau pour postuler à Grenoble. C’est un match pour se montrer, tout simplement.

Quels sont les enseignements à tirer de vos trois matches de Challenge Cup ?

J.D: Ce sont des matches toujours intéressants. On a forcément des regrets, notamment cette défaite contre Newport à la maison (22-38). Tout en donnant du temps de jeu à certains joueurs, on voulait bien faire dans cette compétition. Ce jeudi, l’objectif est de retrouver le chemin de la victoire en mettant notre jeu en place et en retrouvant des valeurs.

" Ce n’est pas un échec…"

La notion d’échec est-elle exagérée ?

J.D: Ce n’est pas un échec. Je me répète mais cela nous permet vraiment de relancer des joueurs. Je pense par exemple à Paul Williams, blessé de longue date, qui doit retrouver le rythme. On a mixé les équipes alors ça a mis un certain temps à se mettre en place. La défaite contre Newport nous avait fait mal à la tête et cet échec à Newcastle fait qu’on est éliminé de la compétition. Mais il faut parfaire notre rugby et nos systèmes.

Le jeu proposé en Coupe d’Europe a-t-il souligné certaines lacunes du Stade français ?

J.D: Forcément, ça a montré des lacunes… Les clubs britanniques tiennent beaucoup le ballon. C’est le cas aussi de Grenoble la semaine prochaine. Ça nous préparait à ce match là. On voit le niveau qu’il faut atteindre pour tenir ce rythme et défendre sans faire de fautes.

Que vous a-t-il manqué à Newcastle ?

J.D: En fait, il nous a pas manqué grand chose… Il y a deux grosses erreurs de défense. Ils marquent un essai facilement. Honnêtement, on était bien dans le match, bien en conquête. Ils avaient peut-être plus d’envie que nous. J’espère qu’on en aura un peu plus qu’eux sur le match retour.

Contenus sponsorisés
0
0