Rugbyrama

Au-dessus du lot, Gloucester et Edimbourg vont se disputer la première Challenge Cup

Au-dessus du lot, Gloucester et Edimbourg vont se disputer la première Challenge Cup

Le 19/04/2015 à 13:11Mis à jour Le 19/04/2015 à 13:24

Auteurs de parcours remarquables, les Anglais de Goucester et les Ecossais d'Edimbourg se retrouveront logiquement opposés en finale de la première édition de la Challenge Cup le vendredi 1er mai. Une juste récompense pour les deux meilleures formations de la compétition.

Gloucester

  • Le parcours

Grâce à un sans-faute en poule avec six victoires en autant de rencontres, dont un 55-0 face à Brive pour débuter sa campagne, Gloucester s'est offert la première place des bilans à l'issue de la phase de groupes. Les "Cherry and White" ont ensuite écarté le Connacht en quart de finale (14-7) avant de prendre le meilleur sur Exeter, autre grand prétendant à la victoire finale (30-19). L'accession à la finale de cette première Challenge Cup vient récompenser un groupe régulier ces dernières années avec deux quarts de finale lors des deux dernières saisons.

James Hook (Gloucester)

James Hook (Gloucester)Icon Sport

  • Les hommes clés

Vainqueur du Challenge européen en 2006, Gloucester possède dans ses rangs de sérieux "clients". La formation anglaise peut compter sur un contingent d'internationaux du XV de la Rose avec notamment le trois-quarts centre (et capitaine) Billy Twelvetrees, le surpuissant numéro huit Ben Morgan ou encore les ailiers Jonny May et Charlie Sharples, purs sprinteurs et finisseurs hors-pair. Le demi de mêlée écossais Greig Laidlaw ou encore les deux Gallois James Hook (ouvreur) et Richard Hibbard (talonneur) viennent compléter une équipe qui a vraiment fière allure.

Edimbourg

  • Le parcours

Plus habitué de la "grande" Coupe d'Europe, Edimbourg dispute cette compétition pour la deuxième fois seulement après la saison 1997-1998. Avec brio puisque la formation écossaise va disputer sa première finale européenne, après s'être distinguée en H Cup en 2004 (défaite en quart de finale face à Toulouse) et en 2012 (battue en demi-finale par l'Ulster). Après cinq succès en poule (une seule défaite 21-19 à Lyon) et notamment une victoire sur la pelouse de l'UBB lors de la première journée (13-15), Edimbourg a passé l'obstacle des London Irish en Angleterre lors des quarts (18-23) puis a largement dominé Newport en demie (45-16).

La joie du talonneur Ross Ford (Edimbourg)

La joie du talonneur Ross Ford (Edimbourg)Icon Sport

  • Les hommes clés

Avec Sam Hidalgo-Clyne, les Ecossais possèdent un ouvreur joueur mais aussi fiable face aux perches. Auteur de 428 passes dans la compétition, il est le joueur qui a le plus servi ses coéquipiers, toutes équipes confondues. Surtout, l'international écossais d'origine espagnole est le meilleur réalisateur de la Challenge Cup avec 91 points inscrits. Edimbourg compte aussi dans son effectif d'autres internationaux du XV du Chardon tels les ailiers Dougie Fife et Tim Visser, le trois-quarts centre Matt Scott, le troisième ligne David Denton ou encore le talonneur Ross Ford.

Contenus sponsorisés
0
0