Midi Olympique

Castres reste en course

Castres reste en course
Par Rugbyrama

Le 15/12/2007 à 12:40Mis à jour

Grâce à son succès étriqué sur le terrain de Dax (16-15), Castres peut toujours croire à une qualification pour les quarts de finale.

Une semaine après avoir dominé Dax (25-15) pour la troisième journée de cette poule 5 du Challenge Européen, Castres retrouvait sur sa route le club landais pour la revanche au Parc municipal des sports. Mais contrairement à la semaine passée, l'enjeu de ce duel franco-français s'avérait bien mince dans une poule où la hiérarchie semble déjà définie. En effet, avec un petit point au compteur en 3 journées, l'US Dax n'a plus grand chose à espérer alors que Castres n'a pas abandonné tout espoir de se qualifier pour les quarts de finale.

L'entame du match le démontrait parfaitement et Castres, affûté, ne tardait pas à bousculer le club landais. Appliqués en conquête et dominateurs à l'impact, les joueurs d'Alain Gaillard profitaient ainsi de la moindre opportunité et Cameron McIntyre, par trois fois, sanctionnait l'indiscipline dacquoise de son pied droit. Menés 9-0 au bout de dix minutes, les troupes de Jean-Philippe Coyola sortaient enfin de l'ornière et n'hésitaient pas à envoyer du jeu dans ce match sans enjeu. Meilleure attaque de Pro D2 l'an passé, Dax n'a rien perdu de son tranchant offensif et Dabrin puis Mathieu Lièvremont concluaient successivement deux belles attaques du club landais.

Milford crucifie Dax

Menés à la pause (12-9) et bousculés par la vitesse dacquoise, les Tarnais ne savaient plus trop à quel saint se vouer pour contrer la révolte des locaux. Soudainement amorphes en conquête, les troupes d'Alain Gaillard replongeaient alors dans leurs récents travers et les approximations se multipliaient sur le pré. Incapable de remettre la main sur le ballon et dominé par la vivacité landaise, Castres résistait pourtant tant bien que mal aux offensives dacquoises. Malmené mais discipliné, le CO allait retrouver la lumière grâce à sa flèche Laloala Milford et comme souvent depuis le début de la saison, Dax allait payer cher son envie de jouer. Ainsi, sur une énième offensive dacquoise, Milford interceptait le cuir pour filer 80 mètres plus loin en terre promise.

De nouveau en tête au tableau d'affichage et libérés par cet essai opportuniste, les Castrais s'employaient ensuite à gérer les dernières secondes de jeu alors que Dax, par excès de précipitation manquait d'un rien l'occasion de reprendre la main. Au final, Castres s'impose d'un souffle et assure l'essentielle victoire. Si Dax échoue donc une fois de plus par excès de jeu, Castres a retrouvé un semblant de réalisme et grâce à ce court succès, le CO peut bien continuer à rêver aux quarts de finale du Challenge européen.

Contenus sponsorisés