Icon Sport

Le coup de gueule d'Aurillac, après l'annonce du lieu de la finale Reichel-Espoirs

Le coup de gueule d'Aurillac, après l'annonce du lieu de la finale Reichel-Espoirs
Par Rugbyrama

Le 07/06/2022 à 14:27Mis à jour Le 07/06/2022 à 14:58

ESPOIRS - Dimanche dernier, les jeunes Aurillacois réalisaient le gros coup des demi-finales Reichel-Espoirs, en s'imposant face à Perpignan, pourtant grand favori. En finale, les Cantalous doivent désormais défier le Stade toulousain... sur la pelouse de Nîmes. Une décision qui n'a pas manqué de faire réagir le club. Via un communiqué, il réclame l'équité sportive.

En spécifiant que la durée d'un trajet entre Aurillac et Nîmes est de 4h30, et que le chef-lieu du Gard ne se trouve pas au milieu des deux villes, Aurillac se sent lésé par cette décision prise par la FFR.

Le communiqué d'Aurillac :

"Où est l’équité sportive ? Pour rappel, il y a quelques saisons, ASM – Toulouse s’est joué à Malemort… 1h30/45 de route pour chaque équipe… C’est fou ces coïncidences quand 2 gros se rencontrent… Appel à tous nos supporters, d’où que vous soyez et à tous les amoureux du rugby pour vous faire entendre jusqu’à Paris afin que ceux qui ont du avoir du mal à réfléchir un jour férié retrouvent un semblant de raison afin que dimanche prochain, le respect soit le mot d’ordre.. Respect de l’équité sportive ! Respect d’une compétition ! Respect d’un groupe de joueurs ! Respect d’une ville et d’un département ! Respect tout simplement des valeurs que notre sport doit véhiculer… Notre staff et ses joueurs sont même prêts pour aller jusqu’à Toulouse pour jouer, ce serait moins pire ! Mais en tout cas, pas cette mascarade ! Allez le Stade Aurillacois Cantal Auvergne !"

Contenus sponsorisés