Midi Olympique

Blagnac s’adjuge le premier choc, Montpellier déroule

Blagnac s’adjuge le premier choc, Montpellier déroule
Par Midi Olympique

Le 13/09/2020 à 21:52

ÉLITE 1 - Dans sa nouvelle formule à deux phases de championnat, l’Élite 1 féminine divisée en 4 poules de 4, n’offrira que très peu de match entre cadors. Néanmoins la tête de la poule 3 sera disputée, mais Bayonne a fait un premier pas.

Le rugby féminin est aussi touché par le Coronavirus. Au total 4 matchs étaient annulés ce week-end pour la deuxième journée du championnat. Une journée spectaculaire avec des scores fleuves comme bien souvent chez les féminines, à l’image du tenant du titre Montpellier qui s’impose 12 à 75 à Lons. Elles confirment leur bonne rentrée après un premier succès 81 à 0 contre Villeneuve d’Ascq. Il faut dire qu’avec pléthore d’internationales au coup d’envoi (Touye, N’Diaye, Gros, Peyronnet, Banet, Ménager…), elles pouvaient se permettre de laisser Sochat, Mignot, Bernadou, internationales également, sur le banc.

Néanmoins il y avait un choc dans cette journée et il faut en profiter car cette première phase du championnat n’en n’offrira pas beaucoup. Blagnac, habitué des demi-finales, se déplaçait à Bayonne, candidat aux phases finales, dont les lancements de jeu passent par les mains de la meilleure joueuse française du moment, Pauline Bourdon. Touché à la cheville la semaine dernière la native de Limoges, a réintégré le groupe cette semaine pour cette rencontre de haut niveau. Et elle à bien fait car la rencontre fut intense.

Elle explique ce long chassé-croisé. "Elles étaient favorites, on est menées 10 à 7 à la pause. Même si on marque rapidement la partie est serrée ensuite, jusqu’à 17-17. On savait que Blagnac venait avec la grosse équipe et qu’elles pouvaient faire figure de favorite, mais quand on est à la maison, on arrive toujours à mettre plus d’intensité dans l’agressivité et le combat et aujourd’hui c’est vraiment ce qui a fait la différence." Les Bayonnaises réalisent donc la performance du week-end en s’imposant 27-17 contre des banlieusardes de la ville rose qu’on savait en place après un premier succès 55-0 contre Chilly-Mazarin. Les Bayonnaises signent un second succès consécutif suite à une première victoire 15-3 au LOU et prennent la première place de cette poule 3.

Dans la poule 2, le Stade Rennais confirme son écrasant succès 68-0 au Stade français en dominant Rouen 64 à 3. Le choc Rouge et Noir dimanche prochain face au Stade toulousain s’annonce de très haut niveau. Le match des Toulousaines a quand à lui été reporté. Enfin dans la poule 4 l’ASM Romagnat triomphe 35-3 contre les Amazones de Grenoble.

Par Baptiste Barbat

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés