Icon Sport

Élisez votre XV historique : le poste de demi d’ouverture

Élisez votre XV historique : le poste de demi d’ouverture
Par Rugbyrama

Le 28/03/2020 à 19:04Mis à jour Le 30/03/2020 à 16:19

En raison de la crise sanitaire actuelle dans notre pays et nos pays voisins, le rugby est à l’arrêt jusqu’à nouvel ordre. L’occasion de se rappeler au bon souvenir de l’après-guerre et de tous les grands joueurs du monde ovale. Chaque jour, 5 joueurs seront présentés par poste et vous pourrez élire le meilleur. Place au poste de demi d’ouverture.

Jonny Wilkinson (Angleterre)

“Sir Jonny“ comme les amoureux du rugby aiment l’appeler et pour certains, il est “Monsieur Drop“. Ce coup de pied lui a donné une renommée mondiale dans le rugby et notamment lors des grands matchs. En 2003, lui, le gaucher, donne la victoire en coupe du Monde à son pays d’un drop du pied … droit. Il est élu meilleur joueur de rugby par World Rugby, la même année. L’un des meilleurs de tous les temps dans le domaine du jeu au pied, excellent défenseur sur l’homme et meneur d’une équipe, Jonny Wilkinson a tout gagné dans sa carrière. Perfectionniste et irréprochable, “Wilko“ a accumulé les records au cours d’une carrière longue de près de 20 ans. Il restera à coup sûr dans l’histoire de ce sport.

Dan Carter (Nouvelle-Zélande)

Tout simplement, le plus grand marqueur de tous les temps en carrière internationale (1598 points). All Black à 112 reprises, Dan Carter a marqué l'histoire de son sport. Double champion du monde en 2011 et 2015 avec la nation à la fougère, l’ancien Racingmen a été le demi d’ouverture de la grande équipe des Blacks. Son élection en tant que meilleur joueur du monde par World Rugby à trois reprises (2005, 2012 et 2015) a montré sa longévité au meilleur niveau. Dan Carter a tout prouvé durant sa carrière et notamment ses talents de buteur avec plusieurs titres de meilleurs réalisateurs que ce soit en club ou avec la Nouvelle-Zélande.

Dan Carter pendant la coupe du Monde 2015

Dan Carter pendant la coupe du Monde 2015Icon Sport

Barry John (Pays de Galles)

Surnommé “The King“ durant sa carrière, Barry John a fait partie de la grande époque du rugby gallois dans les années 1970. Après avoir remporté 3 Tournois consécutifs (en 1969, 1970 et 1971), l’ouvreur gallois arrête sa carrière. Après être parvenu au faîte de sa gloire et dans le même temps, être dans la nation dominante du rugby, il décidera de se retirer à 27 ans. Barry John aura marqué toute une génération et plus encore en seulement, 25 matchs avec le XV du Poireau, sa paire avec Gareth Edwards faisait des ravages dans les défenses adverses.

Stephen Larkham (Australie)

Présenté comme l’un des meilleurs ouvreurs australiens de l’histoire du rugby, Stephen Larkham formait LA paire avec George Gregan, durant près de 89 matchs. L’ouvreur des Wallabies durant 102 rencontres a remporté une coupe du Monde en 1999 et jouera une finale en 2003, face à un certain Jonny Wilkinson. “Bernie“ marquera tous les ans d’une manière différente, le championnat de l’hémisphère Sud durant presque 10 ans. En 2005, il sera récompensé dans la Wallaby Team of The Decade, puis sera nommé au Hall of Fame du sport australien. Un joueur au style remarquable qui aura marqué près de 135 points pour son pays, il finira introniser au Hall of Fame du rugby en 2018.

Stephen Larkham

Stephen LarkhamIcon Sport

Michael Lynagh (Australie)

Nommé parmi les trois meilleurs ouvreurs de l’histoire du rugby australien, Michael Lynagh a remporté la coupe du Monde en 1991. 72 sélections avec le maillot wallabies, il a porté le brassard de capitaine à 15 reprises pour devenir le premier joueur à marquer près de 500 points. Lynagh marquera 911 points en carrière internationale et depuis 2001, il fait partie du Temple International de la renommée du Rugby.

Mentions honorables :

Mais les demis d’ouverture ayant marqué l’histoire de ce sport sont nombreux et tous auraient pu avoir une chance de figurer parmi cette liste. Le deuxième meilleur marqueur de points marqués sous le maillot Bleu, Christophe Lamaison aurait pu faire partie de cette liste des 5. Dépassé depuis 2015, par un certain Frédéric Michalak, présent lors du dernier Grand Chelem du XV de France. “El Mago“ a fait rêver nombreux d’amateurs de rugby durant sa carrière. Juan Martin Hernandez a marqué toute une génération avec son jeu fantasque. Jonathan Sexton n’est pas fantasque mais sa simplicité fait de lui l’un des meilleurs ouvreurs de sa génération. Et comment ne pas citer le double meilleur joueur IRB du rugby, Beauden Barrett, le métronome des All Blacks.

Quel demi d'ouverture (numéro 10) sélectionnez-vous dans votre XV historique ?

Sondage
26115 vote(s)
Jonny Wilkinson
Dan Carter
Barry John
Stephen Larkham
Michael Lynagh

Par Bastien Rodrigues

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés