Icon Sport

Élisez votre XV historique : le demi de mêlée

Élisez votre XV historique : le demi de mêlée
Par Rugbyrama

Le 27/03/2020 à 16:47Mis à jour Le 30/03/2020 à 16:19

En raison de la crise sanitaire actuelle dans notre pays et nos pays voisins, le rugby est à l’arrêt jusqu’à nouvel ordre. L’occasion de se rappeler au bon souvenir de l’après-guerre et de tous les grands joueurs du monde ovale. Chaque jour, 5 joueurs seront présentés par poste et vous pourrez élire le meilleur. Place au poste de demi de mêlée.

Gareth Edwards (Pays de Galles)

Chevalier de la reine d’Angleterre et pour beaucoup l’équivalent du Pelé en football, Gareth Edwards a fait partie de l’équipe du pays de Galles dominant toute l’Europe dans les années 1970. Aucun titre en club durant sa carrière, mais en sélection, il est l’une des références du rugby mondial. Première sélection à seulement 19 ans et capitaine à 20, " Sir Gareth " vivra au total 53 sélections consécutives en 12 ans. L’un des meilleurs numéro 9 de son siècle, il est introduit au Hall of Fame du rugby mondial en 1997. Son palmarès était déjà bien garni avec près d’un titre par an avec l’équipe galloise, de 1971 à 1978.

George Gregan (Australie)

4ème joueur le plus capé sur la scène internationale, George Gregan faisait partie de l’une des meilleures charnières du rugby mondial, aux côtés de Stephen Larkham. Demi de mêlée moderne et complet, il a porté 139 fois le maillot Wallaby avec 59 capitanats. En 1999, quand il est champion du monde avec l’Australie contre l’équipe de France, son palmarès ne faisait que commencer de se remplir. Vainqueur de la Pro D2 lors de sa seule saison avec Toulon, George Gregan rentrera au Temple de la renommée World Rugby en 2013 pour récompenser sa carrière.

Légende : George Gregan ballon en main avec les Wallabies

Légende : George Gregan ballon en main avec les WallabiesIcon Sport

Fabien Galthié (France)

Le fidèle numéro 9 de Colomiers durant près de 20 ans, Fabien Galthié a marqué le rugby de son talent. Une histoire compliquée en sélection, mais tout de même vainqueur de 3 Grands Chelems et finaliste de la coupe du Monde en 1999. Après 7 ans difficile, il deviendra capitaine du XV de France à 25 reprises à partir de 1999. Le dynamiteur et filou demi de mêlée français sera élu meilleur joueur du monde IRB en 2003 pour l’ensemble de son œuvre.

Joost Van Der Westhuizen (Afrique du Sud)

L’un des figures du rugby sud-africain de tous les temps, le regretté Joost Van Der Westhuizen a été le plus grand marqueur d’essai de son pays avant Bryan Habana. Le demi de mêlée historique des Bulls a marqué de son empreinte la victoire de la coupe du Monde en 1995 avec son jeu et son style atypiques. Il a accumulé 89 sélections avec les Springboks au cours de sa carrière, mais son histoire reste aussi dans l’extra-sportif, notamment dans la période controversée du rugby sud-africain.

Légende : Joost Van der Westhuizen sous le maillot des Springboks

Légende : Joost Van der Westhuizen sous le maillot des SpringboksEurosport

Agustin Pichot (Argentine)

"Le petit Napoléon" argentin a marqué toute une génération du rugby dans son pays. Agustin Pichot, aujourd'hui membre du comité exécutif de World Rugby, a été le capitaine courage des Pumas durant 30 rencontres. Joueur du Racing 92 puis du Stade Français, "Général Pichot“, comme il était surnommé, a remporté deux fois le championnat de France en 3 ans. Bête noire du XV de France durant sa carrière internationale, il est l’un des joueurs marquants de sa génération de part son style de jeu et son coeur mis à l'ouvrage.

Mentions honorables :

Mais les demis de mêlée ayant marqué l’histoire de ce sport sont nombreux et tous auraient pu avoir une chance de figurer parmi cette liste. Le maître de la cuillère irlandais, Peter Stringer a marqué toute une génération tout comme son association avec Ronan O’Gara. "Le Bison" néo-zélandais aux 57 sélections, désormais en pleine controverse extra-sportive, Byron Kelleher était l’un des demis de mêlée les plus fantasques de sa génération et des plus solides sur l’homme. Il a composé l’une des charnières historique du Stade Toulousain avec Jean-Baptiste Élissalde, surnommé "Le Rat", en référence à son jeu tout en finesse. Le libérateur du quart de finale de coupe du Monde en 2007 contre … son futur coéquipier.

Quel demi de mêlée (numéro 9) sélectionnez-vous dans votre XV historique ?

Sondage
18933 vote(s)
Gareth Edwards
George Gregan
Fabien Galthié
Joost Van Der Westhuizen
Agustin Pichot

Par Bastien Rodrigues

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés