Icon Sport

Écosse-France sans supporters bleus, derby francilien impacté : les conséquences du coronavirus

Écosse-France sans supporters bleus, derby francilien impacté : les conséquences du coronavirus

Le 03/03/2020 à 13:09Mis à jour Le 03/03/2020 à 13:15

Le monde du rugby est impacté par la propagation du coronavirus sur le territoire français. Ce mardi, la Ministre des Sports Roxana Maracineanu a évoqué la possibilité d’une interdiction de déplacement pour 10 000 fans français souhaitant assister à Ecosse-France dimanche, mais a rassuré sur la tenue des matchs de Top 14, hormis pour les matchs à l’Arena fermée du Racing 92.

191 personnes sont touchées par le coronavirus en France à date de ce mardi matin. Dimanche, l’Etat français est passé en "phase 2" de la gestion de l’épidémie et cela a des conséquences directes sur le monde du sport. Roxana Maracineanu a tenu une conférence de presse pour expliquer comment le Ministère des Sports fait face à la situation. La Ligue Nationale de Rugby et la Fédération Française de Rugby sont en discussions permanentes avec son cabinet pour prendre les décisions.

10 000 supporters français privés de déplacement à Murrayfield ?

Le premier évènement d’ampleur, il est pour le XV de France, en visite à Edimbourg dimanche (16h) dans le cadre de la 4e journée du Tournoi des 6 Nations 2020. La Fédération écossaise et l’état écossais ont confirmé la tenue du match pour le moment, alors qu’Italie-Irlande a été reporté la semaine dernière. "Il y a une incertitude sur le déplacement des 10 000 supporters français qui ont acheté des billets, on ne sait pas s’ils pourront s’y rendre", a en revanche partagé la Ministre.

"Quand nos équipes se déplacent à l’étranger, on est soumis à la politique nationales mise en place et on peut désormais être considérés comme un foyer du virus", a expliqué Roxana Maracineanu. Pour le match de Ligue des Champions mercredi dernier, les fans de la Juventus Turin avaient eu le droit de se rendre à Décines pour le match contre l’OL. Le gouvernement français étant passé en "phase 2", reste à savoir comment l’Ecosse juge la situation sanitaire française.

Pour le moment, pas de problème pour France-Irlande

Tant que l’Etat français ne passe pas en "phase 3", les matchs disputés dans des stades ouverts donneront lieu à une discussion entre les préfets et les différentes instances. En tout cas, la préfecture aura toujours le dernier mot et pourra, si elle le souhaite, décider de la tenue d’un match à huis clos ou de son report. Il y aura donc forcément discussions pour France-Irlande au Stade de France le 14 mars prochain.

Grâce à la coupure internationale et l’absence de doublons, la LNR a de son côté le temps de gérer la situation avec plus de sérénité, la prochaine journée débutant le 18 mars prochain. "Les ligues professionnelles ont insisté sur la tenue des évènements qui ne sont pas des évènements exceptionnelles mais résultants de calendriers, pour que les compétitions puissent arriver à terme donc les matchs de Top 14 ne sont pas soumis à des restrictions particulières pour le moment", a rassuré la Ministre.

Le cas de la salle fermée du Racing 92

Le cas du Racing 92 est particulier. L’Arena est une salle de spectacle et ne peut par être ouverture. L’équipe de Jacky Lorenzetti ne pourra en aucun cas assurer la réception du derby francilien contre le Stade Français dans le cadre de la 20eme journée le 11 avril si la situation sanitaire ne s’améliore pas. Si la France est toujours en phase 2, alors soit la rencontre se disputera soit à huis clos, soit "avec une jauge limitée", comme le définit la Ministre. En revanche, un report est quasiment inenvisageable car les différentes instances privilégient très clairement des huis clos ou des ajustements du nombre de supporters.

"Heureusement" pour les Racingmen, les trois prochains matchs de leur calendrier sont prévus à l’extérieur à Montpellier, Bayonne et Clermont. Pour assurer le maintien des matchs de l’ASVEL, la direction présidée par Tony Parker a ainsi vendu… 4500 billets pour les prochains matchs à l’Astroballe. Jacky Lorenzetti pourrait prendre cette décision pour compter sur un minimum de soutien.

Le Stade Français, Rouen et Vannes sous surveillance

Un autre aspect est important pour la LNR. "Les spectateurs sont issus en majorité de territoires régionaux où aucune mesure de restriction n’est appliquée", a déclaré Roxana Maracineanu. En effet, les foyers du virus en France se trouvent en majorité dans la partie nord (à l’instant T). Pour la 18e journée, le Stade Français pourrait être un peu plus inquiété que les autres dans le cadre la bouillante réception de Brive. Il faudra aussi garder un oeil sur les matchs organisés à Rouen ou Vannes en Pro D2.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés