Other Agency

Les Portugais se qualifient pour la Coupe du monde 2023 grâce à un match nul face aux États-Unis

Les Portugais se qualifient pour la Coupe du monde 2023 grâce à un match nul face aux États-Unis
Par Rugbyrama

Le 18/11/2022 à 18:26Mis à jour Le 18/11/2022 à 18:50

COUPE DU MONDE - Le Portugal s'est offert le dernier ticket tant convoité pour la Coupe du monde 2023 grâce à un match nul (16-16) face aux États-Unis. Si en première période ces deux équipes semblaient se chercher, la deuxième période fut beaucoup plus animée. Au terme de ce bras de fer, Samuel Marques tape la pénalité de la gagne.

Les Portugais se qualifient grâce au nombre de points inscrits tout au long du tournoi qui est donc supérieur à celui des Etats-Unis. Ce match est passé de presque ennuyant à complètement fou.

Tout au long du premier acte il était difficile de départager ces deux équipes qui jouaient là l'un des matchs les plus importants de leur carrière. Finalement cette finale ressemblait à une opposition de style au cours de laquelle le Portugal prenait le dessus. Après avoir ajouté trois points au compteur AJ MacGinty donnait l'avantage aux Etats-Unis mais pas pour longtemps puisque quelques minutes plus tard Storti, l'ailier biterrois, marquait le premier essai de ce match. Un réalisme dans la lignée du style de jeu que proposaient les Portugais en saisissant la moindre opportunité d'écarter le ballon pour leurs ailiers. Un pari gagnant jusqu'ici mais ensuite le jeu se fermait par des Américains qui dominaient les débats grâce notamment à leur pack d'avants. Un bras de fer qui ne donnait pas grand-chose si ce n'est l'opportunité de scorer par les pénalités d'un côté comme de l'autre. À la pause, les Portugais menaient d'un petit point (9-10).

Un final complètement fou

Alors que les Eagles semblaient pleinement rentrer dans leur match au retour des vestiaires, rien ne laissait entrevoir une victoire des Portugais qui voyaient le match complètement se retourner contre eux. Rien n'y faisait et les Américains prenaient de plus en plus de place dans la moitié de terrain adevrse jusqu'à inscrire leur premier essai. C'est le talonneur Pifeleti qui concrétisait un temps fort des Eagles en jouant derrière Lasike. Et ce fut une double peine pour les hommes de Patrice Lagisquet puisque Francisco Fernandes écope d'un carton jaune en raison d'une succession de fautes en défense. Réduit à 14, le Portugal ne parvenait pas à tenir la cadence. Il faut dire que le défi physique proposait par les Américains était sacrément intense. Les Eagles menaient 16-13 et s'offraient une mêlée à cinq mètres de l'en-but portugais dans les derniers instants de jeu. Mais Samuel Marques et ses coéquipiers n'avaient pas dit leur dernier mot en remportant une ultime pénalité.

Dernière cartouche pour les Portugais dans le camp adverse et après de longs temps de jeu, ils profitaient d'un avantage pour tenter le drop. Portela s'y collait, à près de 40 mètres. Mais il trouvait le poteau gauche... L'arbitre de la rencontre revient sur une faute des Américains et voilà que le demi de mêlée carcassonnais tape la pénalité de la gagne. Un final complètement fou avec un match nul qui qualifie le Portugal pour la Coupe du monde 2023 !

Contenus sponsorisés