Icon Sport

Les groupes pour la Coupe du monde passent de 31 à 33 joueurs

Les groupes pour la Coupe du monde passent de 31 à 33 joueurs

Le 22/02/2021 à 17:30Mis à jour Le 22/02/2021 à 18:10

COUPE DU MONDE - World Rugby a annoncé plusieurs mesures visant à protéger la santé des joueurs dès la Coupe du monde 2023. Ainsi, les groupes passeront de 31 à 33 joueurs et toutes les équipes bénéficieront d'au moins cinq joueurs de préparation entre les matchs.

Le calendrier de la Coupe du monde 2023 en France sera dévoilé ce vendredi midi, mais l'on sait déjà que toutes les équipes bénéficieront de périodes de repos plus importantes qu'à l'accoutumée. En effet "pour la première fois, toutes les équipes disposeront d'au moins cinq jours de préparation pour tous les matchs avec une phase de poule prolongée d'une semaine" annonce World Rugby dans un communiqué. Une mesure au coeur de plusieurs décisions visant à protéger la santé des joueurs et après concertation entre le conseil d'administration de la Rugby World Cup, le comité exécutif de World Rugby, le comité d'organisation de France 2023 et l'Iternational Rugby Players, et ce en "s'appuyant sur des résultats probants concernant la santé des joueurs ayant participé à la Coupe du monde 2019".

La Coupe du monde durera une semaine de plus

Pour la première fois également, lors du Mondial français, "la taille des groupes passe de 31 à 33 joueurs pour aider à la préparation". Une donnée non négligeable dans la gestion d'un groupe pour les staffs. Mais ces mesures ont plusieurs conséquences. La phase de poules sera ainsi prolongée d'une semaine pour tenir compte des jours de repos supplémentaires. Pour rappel, la Coupe du monde débutera le 8 septembre, quand la finale aura lieu le 28 octobre au lieu du 21.

"France 2023, la Coupe du monde de rugby la plus équitable de tous les temps"

Bernard Laporte, le président de la Fédération française de rugby et vice-président de World Rugby, se félicitent de l'instauration de ces nouvelles mesures : "Cette décision historique fait de France 2023 la Coupe du Monde de Rugby la plus équitable de tous les temps. Cette semaine additionnelle sera un atout majeur concernant la santé de nos joueurs, en leur permettant de respecter les délais entre les matchs avec cinq jours de repos minimum, et assurer la qualité du plateau sportif jusqu’à la fin de la compétition. Nous faisons du bien-être de nos joueurs LA priorité. En augmentant de 31 à 33 le nombre de joueurs autorisés pas équipe, nous démontrons notre engagement fort d’explorer toutes les options possibles pour améliorer la santé des joueurs. France 2023 ne marquera pas seulement le bicentenaire de notre sport, elle entrera aussi dans l’histoire grâce à ces changement prometteurs. D’autre part, pour la France et ses villes hôtes, c’est un bonheur d’accueillir les fans du monde entier. Ils pourront ainsi prendre le temps de découvrir les magnifiques paysages et monuments de notre beau pays."

Un sentiment partagé par la légende irlandaise Brian O'Driscoll, aujourd'hui représentant de l'International Rugby Players au conseil d'administration de World Rugby "Le rugby est devenu trop physique et exigeant pour pouvoir jouer avec des courtes périodes de repos. Toutes les équipes ont trouvé cela difficile, en particulier celles qui n'ont pas la profondeur de l'effectif des principales nations. C'est un pas en avant positif pour le rugby et une démonstration supplémentaire de la manière dont l'International Rugby Players et World Rugby peuvent travailler ensemble pour obtenir de meilleurs résultats."

Reste désormais à attendre vendredi midi et l'annonce du calendrier officiel de la Coupe du monde 2023 en France.

Contenus sponsorisés