Rugbyrama

France 2023 au soutien du Festival Mondial de Rugby Amateur

France 2023 au soutien du Festival Mondial de Rugby Amateur
Par Rugbyrama

Le 21/01/2022 à 16:18Mis à jour

COUPE DU MONDE - Au sein de la maison du rugby du Pradet (Var), Claude Atcher, directeur général du comité d'organisation de la prochaine Coupe du monde, Henri Mondino, membre du comité directeur du rugby dans la Région Sud, et Jérémy Teyssier, président du RC Dignois, rayonnaient de plaisir. Les trois hommes se sont félicités de la création du premier Festival Mondial de Rugby Amateur.

Le projet porté notamment par le RC Dignois et son président Jérémy Teyssier regroupera 20 nations à travers 20 clubs amateurs pour célébrer les valeurs du rugby du 22 au 30 septembre 2023. Une belle fête en perspective.

La nouvelle compétition regroupera les 20 nations qualifiées pour la prochaine Coupe du monde grâce à la venue de 20 entités issues du monde amateur au sein de la Région Sud. Du 22 au 30 septembre 2023, dans sept municipalités (Saint-Raphaël, Saint-Maximin, Port-de-Bouc, Martigues, Arles, Sisteron et Dignes), plus de six cents joueurs du monde entier défendront leur bannière pour devenir "champions du monde". En tout, soixante matches sont programmés. Pour exemple, le Japon sera représenté par le Kamaishi et le Pays de Galles par le Llandaf RFC.

Claude Atcher a salué la création de cet événement unique et apporté son soutien : "La Coupe du monde est la propriété du monde amateur. Le rugby vient de ses petits clubs, de ses bénévoles qui font vivre cette culture du rugby. C’est un lieu magique, une agora sociale." Puis, il a annoncé la volonté de faire un geste aux amateurs du Tonga, pays touché par une violente éruption volcanique : "France 2023 payera l’hébergement et le voyage du club tongien. C’est la moindre des choses devant cet événement."

Un festival au marqueur sociétal

Initiateur de l’ambition, et créateur de l’association Afemora, porteur du projet avec la Ligue Sud et le Comité Local de Coordination PACA, Jérémy Teyssier veut porter le ballon ovale en dehors du pré.

Avec le soutien des collectivités, il porte trois projets autour de la manifestation : rugby de rue, rugby at school, rugby solidaire : "La rue, car nous allons aller dans les quartiers populaires faire découvrir le rugby. Au sein des écoles, des élèves vont pouvoir communiquer avec des camarades d’autres pays. On veut créer des projets pédagogiques. Et enfin, la solidarité pour faire découvrir le rugby aux personnes isolées à l’instar des migrants ou en situation de handicap", explique Jérémy Teyssier. Avec une bannière en leitmotiv : "Par et pour le monde amateur avec partage, solidarité, valeurs tout en essayant de limiter l’impact sur la nature et notre planète."

Dans un sourire malicieux, Henri Mondino lâche une petite confidence : "Tout le monde va participer à cette Coupe du monde. Personne n’y avait pensé à ce Festival Mondial du Rugby Amateur. Des nations non-qualifiées à la Coupe du monde se disputent pour venir comme la Belgique et la Suisse. On va peut-être élargir, si le budget le permet, c’est extraordinaire." Et de promettre : "La fête sera belle sur le terrain, mais surtout en dehors avec des bodegas et des chapiteaux. Les vraies valeurs seront présentes."

Par Mathias Merlo

Contenus sponsorisés