Other Agency

Qualification du Chili : la revanche de l'Amérique du Sud sur l'Amérique du Nord

Qualification du Chili : la revanche de l'Amérique du Sud sur l'Amérique du Nord

Le 17/07/2022 à 10:22Mis à jour Le 17/07/2022 à 14:01

COUPE DU MONDE 2023 - La qualification du Chili est aussi une victoire politique. Le nouveau format de qualification, qui ne garantit plus la qualification d'une nation nord-américaine, est le fruit d'une revanche de l'Amérique du Sud suite à la réélection de Bill Beaumont à la tête de World Rugby, au détriment d'Agustin Pichot.

La qualification chilienne pour la Coupe du monde 2023 est un exploit retentissant. Et celui-ci est essentiellement imputable à la qualité et la force de caractère des Condors, qui bien que menés, ont su revenir dans la partie sur la pelouse de Glendale (Colorado). Mais ce succès est aussi politique.

Tout part de l'élection de la présidence de World Rugby en 2020. Agustin Pichot promet une meilleure représentation des nations dites "petites" dans le monde du rugby. Le président de la confédération d'Amérique du Sud Sebastian Pineyrua y voit une opportunité en or pour faire grandir les nations latines. Mais l'Amérique du Nord voit les choses autrement et vote en masse pour la réélection de Bill Beaumont. Résultat de ce vote : Sudamérica Rugby se sent trahi et considère que son homologue du nord, Rugby Americas North (RAN), et surtout la fédération canadienne, sont plus proches de l'Europe. En représailles, le président uruguayen de Sudamérica Rugby, convaincu de la supériorité des nations du Sud, réclame la modification des modes de qualification. La pandémie empêche la tenue de l'édition 2020 de l'Americas Rugby Championship, équivalent du Tournoi des 6 Nations qui fonctionne depuis 2016. L'année d'après, c'est donc le tournoi de qualification de la zone Amériques qui remplace la compétition.

Au premier tour, l'Uruguay et le Chili s'offrent la voie vers les places d'Americas 1 et 2. Les deux nations remporteront leur aller-retour contre les Etats-Unis et le Canada. Première réussite pour Sebastian Pineyrua et les Latins. Après avoir réalisé un exploit en 2019 en battant les Fidji (27-30), l'Uruguay obtient donc sa qualification pour le Mondial 2023 en tant qu'Americas 1, et rejoint le groupe A. Son adversaire malheureux rejoint le Chili pour une confrontation qui a livré son verdict ce samedi, soit un autre succès retentissant pour l'Amérique du Sud, qui a trois représentants lors de cette Coupe du monde 2023 en France.

Contenus sponsorisés