Midi Olympique

Les joueurs espagnols demandent que "le ménage soit fait" à la fédération, le président démissionne

Les joueurs espagnols demandent que "le ménage soit fait" à la fédération, le président démissionne

Le 29/04/2022 à 13:14Mis à jour Le 29/04/2022 à 15:14

COUPE DU MONDE 2023 - Ce vendredi midi, les joueurs de la sélection espagnole ont publié un communiqué dans lequel ils attaquent leur Fédération et demandent que le ménage y soit fait. Pendant ce temps, celle-ci tenait une conférence de presse pour se défendre.

En Espagne, la disqualification du Mondial du “XV del León” a provoqué un vent de colère sans précédent. Dès hier après-midi, plusieurs joueurs ont manifesté leur mécontentement. Sur notre site internet, le demi de mêlée Guillaume Rouet lâchait, quelques heures après le verdict : "On en veut beaucoup aux dirigeants espagnols qui sont responsables de ça." Dans la foulée, le talonneur Marco Pinto Ferrer, sur son compte Instagram, publiait une "story" où on pouvait lire : "honte à notre fédération, que les coupables payent" tandis que le troisième ligne Fred Quercy écrivait, toujours sur Instagram "bande de minables incapables".

Ce matin, les joueurs de la sélection espagnole ont publié un communiqué sur les réseaux sociaux. "Par le biais de cette lettre, nous souhaitons exprimer notre mécontentement, notre colère et nous souhaitons prendre nos distances par rapport à ces dirigeants qui n’ont rien fait de plus que de ruiner deux fois de suite notre participation à la Coupe du monde", est-il écrit dans le document. "Notre travail a été éclipsé par l’incapacité à faire du bon travail, du président jusqu’au dernier responsable chargé de vérifier l'éligibilité de chaque joueur. [...] Nous en voulons à notre Fédération. Dans les prochains jours, nous allons rédiger une lettre formelle pour demander la démission de la Fédération et que le ménage y soit fait."

L’Espagne va faire appel

Celle-ci a finalement pris les devants, puisqu’elle tenait, à 11h30, une conférence de presse. Face aux médias, Alfonso Feijoo, le président de la Fédération Espagnole de Rugby a annoncé qu’elle allait faire appel de la décision de World Rugby et qu’il présenterait sa démission, une fois que cette procédure disciplinaire sera terminée. "Nous sommes responsables, mais pas coupables. Nous avons été trompés. Je n'aurais jamais pensé que quelqu'un puisse falsifier un document", a déclaré le dirigeant.

Pour rappel, l’Espagne a été disqualifiée du Mondial après avoir aligné à deux reprises le pilier sud-africain Gavin van den Berg, jugé inéligible par World Rugby. Pour prétendre porter le maillot espagnol et remplir les critères d’éligibilité, il avait présenté un passeport modifié.

Division de Honor - Gavin van den Berg (Aparejadores Burgos)

Division de Honor - Gavin van den Berg (Aparejadores Burgos)Other Agency

Contenus sponsorisés