Icon Sport

Un captain’s run radieux pour les Bleues

Un captain’s run radieux pour les Bleues
Par Simon Valzer via Midi Olympique

Le 07/10/2022 à 07:00Mis à jour Le 07/10/2022 à 13:41

COUPE DU MONDE FEMININE - Un captain’s run radieux pour les Bleues A la veille de leur entrée dans la Coupe du monde 2021 qu’elles effectueront contre l’Afrique du Sud, les Bleues du XV de France se sont livrées au traditionnel entraînement de la capitaine sous un beau soleil printanier avant d’aller visiter l’Eden Park.

Le climat néo-zélandais est décidément capricieux. Et même si les saisons sont inversées dans l’hémisphère Sud, n’allez pas croire que la Nouvelle-Zélande bénéficie en ce moment d’un soleil estival. Au vrai, on serait plutôt sur la fin de l’hiver, avec des températures encore fraîches (12°) et pas mal de précipitations. Cela faisait d’ailleurs plusieurs jours que les Bleues n’avaient pas aperçu le soleil, à l’image de leur opposition contre les Australiennes le week-end dernier, disputée sous des pluies diluviennes. Alors, en ce jour de grand soleil, c’est avec un grand sourire que les Tricolores ont pénétré sur leur terrain d’entraînement du Pakuranga Union Rugby Club, là où elles ont pris leurs habitudes depuis leur arrivée en Nouvelle-Zélande.

Six joueuses en marge

Après une séance vidéo effectuée dans une salle attenante au terrain, les Bleues ont donc réalisé leur habituel captain’s run. Sauf que cette fois-ci la capitaine n’était pas Gaëlle Hermet, préservée en raison d’une blessure au genou, mais sa coéquipière de club, Céline Ferer. Chignon vissé sur la tête et sourire scotché au visage, « Grande » a donc mené son entraînement du capitaine. Avants et trois-quarts se sont séparées pour réviser touche et lancements, avant de se réunir pour la mise en place collective où elles ont révisé leurs remises en jeu et autres lancements après touche ou ballons portés.

Côté infirmerie, les voyants sont au vert. Seules six joueuses ont été préservées et se sont livrées à une séance spécifique : il s’agit des troisième ligne Gaëlle Hermet et Julie Annery, des piliers Rose Bernadou et Yllana Brosseau, de la demi de mêlée Alexandra Chambon et de la trois-quart Marine Ménager. Après cette rapide séance, les Bleues ont regagné leur bus pour se rendre à l’Eden Park, là où elles disputeront leur premier match ce samedi contre l’Afrique du Sud. Histoire de prendre leurs marques avant leur grande entrée en jeu...

Coupe du monde féminine - Marjorie Mayans et les Bleues à l'entraînement.

Coupe du monde féminine - Marjorie Mayans et les Bleues à l'entraînement.Midi Olympique

Contenus sponsorisés