• Féminines - Lina Queyroi (France)
    Féminines - Lina Queyroi (France)
  • Féminines - Portia Woodman (Nouvelle-Zélande)
    Féminines - Portia Woodman (Nouvelle-Zélande)

Les Bleues affronteront les Néo-Zélandaises en demi-finale

Le

COUPE DU MONDE FÉMININE - Pour la huitième fois de leur histoire, les Tricolores se sont hissées en demi-finale de Coupe du monde. Elles affronteront les Black Ferns, hôtes de la compétition, qui ont balayé les Galloises.

Comme le disait le sélectionneur-entraîneur Thomas Darracq après le quart de finale largement remporté contre les Italiennes, les Bleues ont atteint leur premier objectif : "L’équipe de France est qualifiée en demi-finale de la Coupe du monde, c’est une excellente nouvelle. Ce dernier carré, c’était notre premier objectif. C’est une place qu’on a souvent atteint lors des dernières éditions mais aujourd’hui, le faire en mettant près de 40 points à une équipe d’Italie qui a tout de même été l’outsider de cette compétition, c’est une belle performance".

Toujours aussi efficaces en défense, les Bleues ont éteint toutes les velléités offensives des Italiennes, qui sont parues bien inoffensives samedi. En revanche, elles ont manqué d’efficacité offensives dans le premier acte, mais sans pour autant perdre le contrôle de la rencontre comme l’exprimait la capitaine Gaëlle Hermet : "Dès le coup d’envoi, on a réussi à mettre de la pression sur les Italiennes et prendre l’ascendant même si, derrière, on a commis beaucoup d’imprécisions et on a pu marquer à nouveau pendant la première mi-temps. On a pas paniqué pour autant, ce groupe a pris beaucoup en maturité, il est plus serein qu’avant. A aucun moment, on ne s’est senties inquiétées. On est restées disciplinées malgré le vente contre, malgré nos erreurs, malgré le pressing défensif des Italiennes. En deuxième mi-temps, on a voulu lâcher les chevaux".

Féminines - Portia Woodman (Nouvelle-Zélande)
Féminines - Portia Woodman (Nouvelle-Zélande)

Au défi des Black Ferns

Et les Bleues l’ont fait de bien belle manière. Dans le sillage d’une mêlée souveraine, elles ont resserré le jeu et usé les Italiennes avant de renvoyer le ballon sur les extérieurs. Le résultat a été pour le moins probant : 29-0 en deuxième mi-temps, et une victoire finale sur le score de 39-3. Maintenant, les Françaises ont déjà le regard tourné vers la demi-finale qui les opposera aux Black Ferns, les Néo-Zélandaises. Avant même de connaître l’identité de ses adversaires, Hermet prévenait : "En revanche, on devra être plus précises dans les zones de marque la semaine prochaine, car tous les points seront hyper importants. Une demi-finale est un match avec un énorme enjeu et pour ça, il faudra être précises dans les zones de ruck, dans les zones de combat, parce que chacune des deux équipes aura vraiment à cœur de montrer le meilleur et pour nous de mettre tout notre cœur et tout notre engagement comme on sait très bien le faire".

Il faudra bien un engagement sans faille et des nerfs d’acier pour renverser les protégées du sélectionneur Wayne Smith devant leur public, dans un Eden Park chauffé à blanc...