• XV de france féminin - Thomas Darracq (entraîneur)
    XV de france féminin - Thomas Darracq (entraîneur)
  • Coupe du monde féminine - Agathe Sochat (France)
    Coupe du monde féminine - Agathe Sochat (France)
  • Féminines - Gaëlle Hermet
    Féminines - Gaëlle Hermet
  • Marjorie Mayans (France)
    Marjorie Mayans (France)

L'analyse de la compo par Darracq : "On voulait de la continuité"

Par Rugbyrama
Le

COUPE DU MONDE FÉMININE - Ce jeudi soir, le sélectionneur-entraîneur Thomas Darracq est revenu sur les choix qui ont guidé la composition de son équipe pour affronter le XV d’Angleterre, samedi soir à Whangarei.

A propos de la continuité dans le XV de départ

Cette Coupe du monde nécessite de marquer des points et d’avoir un bon classement, car une fois que la phase de poule sera terminée, il y aura un brassage et qu’on ne peut pas prévoir nos futures adversaires. On doit marquer des points, on voulait de la continuité. C’est l’Angleterre, il faut de la cohésion d’équipe, de la connexion entre les joueuses. Et surtout il y a eu une large victoire avec cinq points et quarante points marqués donc le groupe a été dans sa grande majorité reconduit.

La titularisation d’Agathe Sochat

C’est un choix sportif au regard de la préparation de ce grand match. Comme d’habitude, on a voulu positionner l’équipe la plus performante contre l’Angleterre.

Coupe du monde féminine - Agathe Sochat (France)
Coupe du monde féminine - Agathe Sochat (France)

Le maintien de Joanna Grisez

C’était une première sélection, malheureusement elle n’a pas eu beaucoup de ballons dans de bonnes conditions. Malgré tout, elle marque un essai pour sa première sélection et on a vu à plusieurs reprises que ses qualités de vitesse lui ont permis de rattraper pas mal de situations, d’actions défensives et pour un premier match j’ai trouvé sa prestation convaincante.

Le choix de mettre Gaëlle Hermet sur le banc

D’abord, la troisième ligne a été très performante la semaine dernière, on a été très satisfait de la troisième ligne Charlotte Escudero, Marjorie Mayans et Romane Ménager. Le retour de Gaëlle est une très bonne nouvelle pour le groupe, on connaît ses qualités rugbystiques et son leadership sur l’équipe. Aujourd’hui on veut lui permettre de réintégrer le groupe, et d’apporter son expérience. Ces matchs là, il faut les gérer jusqu’à la fin, on a eu des expériences malheureuses ces derniers temps, avec des derniers quarts d’heure où nous avons été bousculé. L’apport des finisseuses sera important pour ce match.

Féminines - Gaëlle Hermet
Féminines - Gaëlle Hermet

A propos du retour de N’Diaye

Le choix de Safi, c’est aussi le choix de l’expérience, pour gérer cette semaine particulière. Elle fait partie des filles qui ont gagné contre ces Anglaises. Et puis elle est performante sur les formes de jeu que devraient nous proposer les Anglaises comme notamment dans la défense des ballons portés.

Sur la jeunesse du triangle arrière face à la longueur du jeu au pied anglais

La particularité de ce groupe, c’est qu’on a une longueur du jeu au pied assez rare. Cela nous a même déstabilisé contre l’Afrique du Sud, qui avait un jeu au pied assez court. A plusieurs reprises, les joueuses étaient placées trop en profondeur parce qu’elles s’attendaient à des frappes beaucoup plus fortes, comme les filles le vivent à chaque entraînement. Donc elles ne seront pas perdue face à une telle longueur de pied. Il faudra fermer les espaces, ce sera une rencontre très stratégique.

Sur la cinquantième sélection de Marjorie Mayans

Cette cinquantième, elle représente beaucoup d’années de carrière pour Marjorie. On l’a vu débuter plutôt trois-quart centre, maintenant elle est troisième ligne. J’ai suivi son évolution avec le VII et le XV depuis de nombreuses années. Elle fait partie des joueuses qui marquent leur époque de part leur nombre de sélections et surtout sa longévité dans un sport qui est sollicitant.

Marjorie Mayans (France)
Marjorie Mayans (France)

A propos de la charnière Sansus-Drouin

Elle apporte une grosse qualité technique par rapport à leur capacité à gérer les deux formes de jeu, au pied et à la main. Laure et Caro possèdent un très bon jeu au pied, et ce match se jouera aussi sur cette qualité là. Et puis elles ont l’habitude de jouer ensemble, elles ont un bon sens du jeu et elles ont une relation forte.

A propos de la semaine

On a fait une bonne semaine d’entraînement, après on sait que c’est un match particulier, l’Angleterre. Mais il faut l’aborder comme le second match de la Coupe du monde, tout simplement car le nombre de points et le classement seront également très important. La volonté des joueuses et du staff, c’est d’aborder ce match avec beaucoup de sérénité et de maîtrise. On ne veut surtout pas sur-communiquer autour de ce match qui génère souvent plus de stress et de blocage que d’énergie pour tenter de renverser cette équipe.