Icon Sport

"Ils ont été malhonnêtes" : Trémoulière enrage contre le staff des Bleues

"Ils ont été malhonnêtes" : Trémoulière enrage contre le staff des Bleues
Par Rugbyrama

Le 21/11/2022 à 11:05Mis à jour Le 21/11/2022 à 11:18

COUPE DU MONDE FÉMININE - Dix jours après la troisième place des Bleues obtenue contre le Canada, le Mondial néo-zélandais n'a pas laissé que des bons souvenirs à Jessy Trémoulière. Dans un entretien donné à L'Équipe, l'arrière auvergnate n'a pas épargné Thomas Darracq et son staff.

La Coupe du monde 2022 a laissé un goût amer à Jessy Trémoulière. L'arrière française aux 73 sélections n'a démarré qu'une rencontre et a laissé entendre son mécontentement dans les colonnes de L'Équipe, ce mardi. "Non, je n'ai pas compris. Sur les six matches du Mondial, j'ai eu deux entretiens avec les entraîneurs (le sélectionneur Thomas Darracq et ses adjoints David Ortiz et Gaëlle Mignot). Les choix n'ont pas été justifiés. Il n'y a pas eu d'honnêteté dans nos entretiens, ils m'ont fait des reproches mais ce n'était pas du tout constructif. Ils ont pointé du doigt ce qui n'allait pas, notamment un manque de vitesse. Mais ils savaient dès le début que je n'étais pas la plus rapide" assène la meillure joueuse du monde 2018.

Coupe du monde féminine - Jessy Trémoulière (France)

Coupe du monde féminine - Jessy Trémoulière (France)Icon Sport

Si Jessy Trémoulière reconnaît que "c'était le minimum de repartir avec une médaille autour du cou", la relation avec Thomas Darracq et le staff a fortement entaché l'aventure néo-zélandaise. "Je leur reproche un manque de respect. Ils ont été malhonnêtes parce qu'il n'y avait pas du tout de discours constructif. J'ai le sentiment qu'on m'a mis la tête sous l'eau, à me rabaisser. En ressortant des entretiens, j'avais l'impression d'être nulle, de ne plus savoir jouer au rugby". L'arrière, repositionnée à l'ouverture, a néanmoins reçu le soutien appuyé de ses coéquipières. "Leur aide a été très importante. Elles ont été vraiment adorables, même après la compétition. Elles ont sauté de joie quand j'ai été sur la feuille de match contre le Canada. Ça exprime bien leur état d'esprit " conclut l'Auvergnate, déjà tournée vers la reprise du championnat avec l'ASM Romagnat et le prochain Tournoi des Six Nations, en mars 2023.

Contenus sponsorisés