Other Agency

Un jour, un joueur : Serin, un nouveau défi à relever (13/37)

Un jour, un joueur : Serin, un nouveau défi à relever (13/37)
Par Rugbyrama

Le 24/08/2019 à 13:02Mis à jour Le 24/08/2019 à 13:30

Un jour, un joueur : à quelques semaines de la Coupe du monde, Rugbyrama vous fait découvrir les 37 joueurs de l’équipe de France. Leader bordelais et futur toulonnais Baptiste Serin se lance un nouveau défi après sa participation à la Coupe du Monde au Japon.

13 octobre 2012 : premier match professionnel avec Bordeaux

C’est lors de la première journée de l’Amlin Challenge Cup que Baptiste Serin, jeune demi de mêlée, disputera son premier match professionnel à domicile face au London Irish. Si pour Bordeaux ce match est un mauvais souvenir (16-43), pour le jeunot français cette rencontre restera gravée. La première année sous les couleurs de Bordeaux, Serin sera aligné à cinq reprises en challenge Cup et quatre fois en Top 14 à seulement 18 ans, ce qui lui promet un bel avenir.

19 juin 2016 : première sélection

Implanté dans le groupe bordelais depuis quatre ans, Baptiste Serin est un titulaire en puissance dans le XV de l’UBB, la conséquence, une première sélection avec l’Équipe de France. C’est face à l’Argentine qu’il débute avec une défaite de l’équipe, mais une belle prestation individuelle qui lui donnera la confiance du sélectionneur pour la suite. À ce jour, le Girondin compte 28 sélections pour 3 essais. Si à ses débuts en bleus ses belles prestations lui assuré une place de titulaire, depuis l’éclosion d’Antoine Dupond les cartes ont été redistribuées entre les deux Français. Pour le mondial, Jacques Brunel verrait à travers le toulousain son titulaire à la mêlée, mais Baptiste Serin devrait sans aucun doute être la doublure du poste pour le mondial.

26 novembre 2016 : un geste qui fait du bruit

Pour le dernier match du XV de France de l’année 2016, les bleus affrontent les néo-zélandais au stade de France. Outre la défaite (19-24), les Français sont vaillants et réussissent leur match. Ce samedi soir à Saint-Denis, ce que les spectateurs retiendront avant tout, c’est l’inspiration du demi de mêlée remplaçant Baptiste Serin. Une chistéra après une belle poussée en mêlée qui envoie directement Louis Picamoles à l’essai. « Sur ce match là, ça m’avait souri même si on ne gagne pas à la fin. C’est une étape de ma carrière qui m’a fait connaître du grand public, mais je vais bosser pour qu’on me connaisse pour autre chose... » confie Baptiste Serin.

4 Février 2017 : une première depuis 2010

Au début de l’année 2017 Guy Novés sélectionne Baptiste Serin et l’associe à Camille Lopes à la charnière pour le premier match du tournoi des six nations. Le Bordelais et le Clermontois seront titulaires à cinq reprises (soit tout le tournoi). C’est la première fois qu’un sélectionneur reconduit sa charnière pendant tout le tournoi des VI nations depuis 2010 « On garde cependant une logique sportive et on va laisser bosser Camille et Baptiste » explique Guy Novès à Rugbyrama. Résultat, les numéros 9 et 10 français porteront les bleus vers trois victoires pour deux défaites.

Novembre 2018 : signature au Rugby club toulonnais

"Ça fait dix ans que je suis à l'UBB, j'ai envie de me mettre en danger" déclare Serin à un peu plus de six mois de la fin de son contrat. "J'ai choisi un club où il y a pas mal de concurrence. J'avais besoin de me confronter à ce qui se fait de bien, de très bien". Après plusieurs belles années passé à Bordeaux, le natif de Teste-de- Buch devra franchir un cap et réussir à s’imposer à la mêlée du côté de Toulon, club qui aura a cœur de faire oublié sa saison 2018 / 2019. Si la concurrence sera rude avec la présence de l’international Gallois Rhys Webb, le numéro neuf français devra retrouver son meilleur niveau pour réussir ce nouveau défi du côté du Var.

La décla :

" A la base, je suis un 9. Enfin, non à la base je suis 10. Mais mon début d’apprentissage chez les professionnels a été en 9. Mais dépanner en 10, ça m’allait bien. Tu n’as pas de pression particulière. J’aime bien commander. Le poste de 10 te permet d’avoir une plus grande ouverture. Mais le débat n’est pas encore acté dans la mesure où je ne joue pas 10 en club. Tu ne peux pas arriver en claquant des doigts "salut, c’est moi." "

Questionné sur son futur poste au Rugby club toulonnais, Baptiste Serin confirme qu’il n’exclut pas le fait d’évoluer au poste de demi d’ouverture sous les ordres de Patrice Collazo. Poste où il a déjà dépanné du côté de la Gironde.

Fiche technique :

Baptiste Serin, 25 ans (né le 20/06/1994 à la Teste-de-Buch)

Demi de mêlée – 1,80m – 79 kg

Clubs : Union Bordeaux Bègles (Depuis 2012, 124 matches, 15 essais)

En équipe de France : 28 sélections, 3 essais

Palmarès : Néant

Crédit photo de couverture : Inigo Brothers

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0