Icon Sport

Les 10 matchs les plus mémorables : Nouvelle-Zélande - France 2007

Les 10 matchs les plus mémorables : Nouvelle-Zélande - France 2007
Par Rugbyrama

Le 20/03/2020 à 12:51Mis à jour Le 20/03/2020 à 15:37

INTERNATIONAL - La crise sanitaire actuelle a contraint les autorités à stopper toutes les compétitions de rugby en Europe. L’occasion de ressortir les matchs les plus beaux, les plus légendaires, les plus inoubliables de l’histoire du rugby. Septième match mémorable : La France l’emporte contre les Blacks à Cardiff.

En 2007 se déroulait la première Coupe du monde de rugby en France. Les Bleus avaient fini deuxième de leur poule après un match d’ouverture raté contre l’Argentine. Obligés de défier, les Néo-Zélandais en quart de finale, les hommes de Bernard Laporte se déplaçaient à Cardiff pour jouer ce match contre la meilleure nation du monde qui venait de faire un sans-faute en phase préliminaire contrairement. Pleins d’incertitudes, les Français devaient sauver cette coupe du Monde mal engagée. C’est alors que ce match deviendra historique et s’inscrira dans les annales du sport Français.

Les yeux dans les yeux

À cette époque, comme aujourd’hui, les Blacks semblaient surpasser le reste du monde, cependant ce jour-là dans un Millenium de Cardiff plein à craquer, dès les hymnes le XV de France montrait avec fierté et honneur ses ambitions pour la rencontre. La planète ovale et ses fidèles n’ont pas oublié le défi français pendant le haka des Blacks. Vêtus de bleu, blanc et rouge, les regards de Sébastien Chabal et David Marty ont lancé les hostilités.

Graham Henry, s’était déplacé avec toute sa panoplie de talents et d’hommes forts pour ce quart de finale: avec Richie Mccaw en capitaine, Dan Carter à l’ouverture pour ne citer qu’eux. Les Blacks venaient défier un XV de France en plein doute. Pourtant Raphael Ibanez, capitaine des Bleus, et son équipe n’avaient pas l’intention de se laisser impressionner par la meilleure nation du Monde.

C’est alors que le match démarre difficilement pour les Français avec la sortie prématurée (4e) de Serge Betsen, sonné suite à un contact avec Joe Rokocoko, il est alors remplacé par Imanol Harinordoquy. La suite de la première période ne sera pas meilleure, les Blacks trouvent les intervalles avec un Luke McAlister des grands jours, qui inscrira le premier essai de la rencontre (17e). Les Bleus sont alors menés 13 à 3 en fin de première mi-temps.

Le jeu de regard entre les Français et les Blacks

Le jeu de regard entre les Français et les BlacksIcon Sport

Thierry Dusautoir devient Dark Destroyer

Alors qu’il était encore peu connu du grand public à cette époque, Thierry Dusautoir fait forte impression pendant cette rencontre. Offensif tout au long de la première période à l’image de son énorme tampon sur Jerry Collins. Après la pause, les Français reviennent sur la pelouse avec force et vigueur, plus dominants sur les ballons portés les avants dominent les Blacks. Dans le doute depuis la reprise, les hommes de Graham Henry sont sanctionnés, à l’image de Luke McAlister qui hérite d’un carton jaune (45e). Les Bleus en supériorités numériques vont profiter de cet avantage, grâce à un surnombre sur la droite, ils trouvent l’intervalle permettant à Thierry Dusautoir d’inscrire leur premier essai. Le score est de 13 à 13. De retour à 15 contre 15, les Néo-Zélandais ont laissé des plumes, Carter ou encore MacDonald sont sortis plus tôt que prévu, il reste un peu moins de 20 minutes à jouer est le numéro 8 Rodney So’oialo inscrit un nouvel essai Néo-Zélandais, Luke Mcalister manquera la transformation.

Thierry Dusautoir France-Nouvelle Zélande 2007

Thierry Dusautoir France-Nouvelle Zélande 2007Icon Sport

Frédérick Michalak, le finisseur

Frédéric Michalak remplace Lionel Beauxis à la 68e minute. Après une mêlée fermée bien tenue par les Français, Damian Traille trouve Frédéric Michalack qui brisera la défense Néo-Zélandaise avant de trouver son coéquipier de club Yannick Jauzion qui aplatira son essai « en terre promise ». Les Français repassent devant au score. Alors que cet essai fait encore débat sur la passe de Damien Trailles à Frédérick Michalack, l'histoire ne sera pas refaite, les Bleus mènent alors 20 à 18.

Jauzion aplatit le deuxième essai français

Jauzion aplatit le deuxième essai françaisIcon Sport

Malgré un ultime drop tenté par McAlister, les Blacks n’arriveront pas à reprendre l’avantage. Après un ballon lâché dans les arrêts de jeu, Jean-Baptiste Elissalde le récupère et court vers la ligne de touche pour mettre un terme à cette rencontre historique. Les Français ont su redorer leur blason grâce à leur panache.

Par Léo Couffin

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés