Icon Sport

De Klerk : "Gagner d'un point aurait suffi à mon bonheur"

De Klerk : "Gagner d'un point aurait suffi à mon bonheur"

Le 21/10/2019 à 07:41Mis à jour Le 21/10/2019 à 07:55

COUPE DU MONDE 2019 – Élu homme du match, le demi de mêlée des Springboks a livré une solide prestation dans ce quart de finale remporté face au Japon (26-3) et qui ouvre les portes du dernier carré.

Rugbyrama : Quelle est votre réaction à l’issue de cette qualification ?

Faf de Klerk : Honnêtement, nous sommes très heureux de cette victoire. Gagner un quart de finale de plus de vingt points, ce n’est pas rien. Même gagner d’un point aurait suffi à notre bonheur car malgré l’ampleur du résultat, ce fut un match très rude. Nous avons eu des opportunités que nous n’avons pas réussi à convertir en première période, mais nous y sommes ensuite parvenus en seconde période.

Vous étiez vraiment nerveux à la mi-temps ?

F.dK : Je n’étais pas nerveux. C’était un peu partagé dans le vestiaire. Mais nous avons réalisé que nous avions réussi à les maitriser pendant 40 minutes, et les maintenir à distance de la zone de marque. Nous avons eu cinq opportunités de marquer dans leur 22m, mais il y a eu des en-avant. Nous savions que nous avions déjà été proches de faire le break. Il fallait juste que les gars continuent à bien exécuter le plan dans l’éventualité que le Japon revienne.

Le Japon vous a offert une belle adversité…

F.dK : Ça a vraiment été un match très dur, très physique. Le Japon est une grande équipe, avec une excellente attaque. Notre défense a donc dû s’accrocher. La capacité à contester les ballons a été le secteur crucial du match. Je pense que nous avons rivalisé dans ce domaine et fait face à l’opposition. Dans l’ensemble, nous sommes très heureux de la manière dont les choses se sont déroulées mais il reste encore quelques points sur lesquels nous pourrions travailler. Décrocher cette victoire est donc vraiment incroyable.

Faf de Klerk (Afrique du Sud) raffute un joueur japonais

Faf de Klerk (Afrique du Sud) raffute un joueur japonaisIcon Sport

Les Japonais s’arrêtent là, après tout de même un bon parcours ?

F.dK. : Ils ont vraiment fait un bon tournoi, avec un énorme soutien derrière eux. Ils ont travaillé dur. C’est vraiment une très bonne équipe. Ils mettent énormément de pression. Et ils ont vraiment emballé le monde. C’était incroyable.

Vous avez été élu homme du match. Qu’avez-vous pensé de votre prestation ?

F.dK : Il y a encore quelques secteurs sur lesquels je peux travailler mais dans l’ensemble, je suis satisfait de ma performance. J’avoue avoir bien abordé ce match, avec pas mal de calme. Concernant mon essai après ce maul incroyable de plus de vingt mètres, dès le début, j’avais le sourire car j’étais heureux et impressionné de voir comment les avants avançaient. C’est rare de pouvoir marquer après ce genre d’action. J’en ai été plutôt satisfait car je pense que ce fut un tournant de ce match.

Comment vous voyez cette opposition face au Pays de Galles en demi-finale ?

F.dK : Nous avons souvent joué contre le Pays de Galles et quel que soit le contexte, ça a été des matchs énormes. Ce sera encore une fois très physique et notre défense devra être au moins aussi bonne que ce soir. Nous allons devoir les maintenir dans leur camp et ne pas leur laisser la moindre opportunité, et être sûrs de s’en procurer.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0