Getty Images

France 2023 : des promesses et des actes pour demain

France 2023 : des promesses et des actes pour demain
Par Midi Olympique

Le 07/09/2020 à 17:40

COUPE DU MONDE - À trois ans de la Coupe du monde 2023 organisée par la France, le comité d'organisation a dévoilé ses principaux actes d'engagements. Autour de la formation, de la santé, du vivre ensemble et de la protection de l'environnement. La clé de la réussite économique et sociétale que doit laisser France 2023.

Ce lundi 7 septembre 2020 fera date. À trois ans de la Coupe du monde 2023, c'est à Paris, gare de Lyon, que le comité d'organisation français a dévoilé ses principaux engagements autour de l'événement. Mise en scène lêchée, autour de promesses qui appellent déjà des actes : respecter et protéger l'environnement, s'engager pour l'éducation, la formation et l'emploi, enfin la santé. Au micro, Xavier Couture en maître de cérémonie, le professeur Axel Kahn pour témoigner du rôle essentiel que tient le sport dans la lutte contre la maladie et particulièrement le cancer, Frédéric Michalak, parrain du Campus Ambitions pour le sport qui va porter le projet 2023 apprentis, Yves Camdeborde au nom des chefs et de la restauration. Avec, en suivant, Raphael Ibanez, le manager de l'équipe de France pour affirmer l'ambition sportive.

"Notre volonté est que cette Coupe du monde porte un impact positif pour le rugby. Il faut faire confiance aux jeunes qui ont le talent, l'envie, l'enthousiasme pour changer le sport. Nos apprentis auront, j'en suis certain, un rôle important à jouer dans le rugby de demain, ils seront précieux pour changer la dimension des clubs, amateurs et professionnels." détaille Claude Atcher, directeur général de France 2023. "Elle doit laisser un héritage" ajoute Michalak. Et Brett Gosper, directeur de World Rugby, d'affirmer les enjeux : "Une Coupe du monde représente 85 % des revenus de la fédération internationale, qui nous permet en suivant d'assurer le développement du rugby partout dans le monde. Les enjeux sont importants pour la France, évidemment, mais également pour le monde entier. Cet événement doit nous permettre de toucher un nouveau public."

Dans la foulée de ce premier round d'une journée marathon qui va mener jusqu'à l'inauguration du train du rugby France 2023, Claude Atcher a annoncé l'engagement des huit partenaires auprès du comité d'organisation. Dont la SNCF, officialisé en fin de journée juste avant que l'espace Ground Control, situé gare de Lyon n'accueille 350 invités autour des buffets concoctés par certains des plus grands chefs français (Jean-François Piège, Alain Ducasse, Michel Sarran, Christian Constant, Julien Duboué, Pierre Augé, Yves Camdeborde, etc...). Un XV de la gastronomie pour affirmer la promesse d'un Mondial résolument différent.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés