Icon Sport

Barassi intronisé

Barassi intronisé
Par Nicolas Augot via Midi Olympique

Le 07/10/2019 à 14:29Mis à jour Le 07/10/2019 à 14:57

COUPE DU MONDE 2019 - Appelé en cours de compétition pour remplacer Wesley Fofana,le trois-quarts centre de Lyon, Pierre-Louis Barassi, a honoré sa première sélection face au Tonga.

L'entrée en jeu de Pierre-Louis Barassi en remplacement de Virimi Vakatawa était une des petites histoires de ce match face au Tonga. Cet événement est intervenu à la 66e minute. Jamais convoqué chez les Bleus, le staff du XV de France avait décidé de faire appel au jeune centre lyonnais après le forfait de Wesley Fofana quelques heures après la victoire initiale face à l'Argentine.

Depuis ses premiers pas en Bleu étaient attendus avec impatience et le calendrier, avec deux matchs en quatre, devait lui offrir l'opportunité de devenir le huitième joueur français à fêter sa première sélection lors d'une coupe du monde. "C'est une sensation assez bizarre, mais je suis très heureux. Les conditions n'étaient pas forcément faciles mais j'ai essayé d'apporter le plus que je pouvais à l'équipe. Il ne fallait pas que je sorte de mon rôle. Mais je suis très très content d'avoir connu ma première sélection. J'espère que ce n'est pas la dernière. Le plus dur est d'y rester donc je vais tout faire pour que ce soit le cas."

Pierre-Louis Barrassi - France/Tonga

Pierre-Louis Barrassi - France/TongaIcon Sport

En tout cas, le trois-quarts centre lyonnais ne s'est pas laissé submerger par l'émotion d'un tel moment, même au moment des hymnes au stade de Kumamoto : "J'ai pensé à plein de choses pendant la Marseillaise, mais j'étais déjà habitué à ce moment-là avec les moins de 20 ans. J'étais surtout impatient de rentrer sur le terrain."

" C'était une journée de match, c'est tout "

Pour lâcher enfin les chevaux puisqu'il patientait depuis son arrivée au Japon le 24 septembre. Invité surprise, il ne s'est pourtant pas mis de pression supplémentaire : "J'ai vécu une journée normale. Même maintenant, je prends tout cela avec beaucoup de recul. Je me dis que c'est vraiment une chance énorme. Ce n'est pas une fin en soi. Aujourd'hui j'ai encore beaucoup de travail à fournir et je dois bosser dur pour devenir meilleur. C'était une journée de match, c'est tout." Un simple match de rugby avec ses aléas qui n'ont pas permis aux Bleus de prendre un avantage conséquent au tableau d'affichage.

Pierre-Louis Barassi a donc connu une fin de rencontre à suspens : "Le contexte ? Il faut rentrer et être bon. Pour ma première cape, j'aurais peut-être été plus à l'aise s'il y avait eu un gros score en notre faveur, mais je prends ce qu'il y a à prendre et je fais avec." Sa joie était d'ailleurs contenue même s'il savourait tout de même la qualification pour les quarts de finale.

Pierre-Louis Barrassi - Entraînement

Pierre-Louis Barrassi - EntraînementIcon Sport

"Je n'avais pas de consigne particulière. Je devais juste intégrer l'équipe en jouant mon rôle, faire ce que je fais à l'entraînement et à Lyon. Je pense que j'aurais dû rentrer d'une meilleure manière. J'ai fait un petit en-avant, après on est rarement content de nos prestations personnelles. Mais ça s'est passé comme ça. Je vais bosser, tout faire pour me rattraper en espérant avoir d'autres chances."

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0