Other Agency

Un jour, un joueur : Yoann Huget, nouveau départ (12/37)

Un jour, un joueur : Yoann Huget, nouveau départ (12/37)
Par Rugbyrama

Le 23/08/2019 à 11:56

COUPE DU MONDE 2019 - Un jour, un joueur : à quelques semaines de la Coupe du monde, Rugbyrama vous fait découvrir les 37 joueurs de l'équipe de France. Champion de France pour la première fois de sa carrière en juin dernier, Yoann Huget s'apprête à jouer sa deuxième Coupe du monde, après sa terrible blessure lors de l'édition précédente.

2005-2012 : Ses débuts dans le rugby professionnel

Abandonné par son père alors qu'il était encore un enfant, Yoann Huget découvre le rugby avec son beau-père en Ariège. Il débute à six ans du côté de Pamiers. Plus tard, il est repéré par le Stade Toulousain qui lui propose un premier contrat professionnel en 2005. Il fait partie de l'effectif stadiste entre 2005 et 2008. Il part à l'été 2008 à Agen, pensionnaire de Pro D2, pour y chercher du temps de jeu. Et le pari s'avère gagnant, puisqu'en deux saisons au SUA, Huget dispute 53 matchs et inscrit 16 essais.

Il est même sacré champion de France de Pro D2 en 2010 dans le Lot-et-Garonne. Transféré dans la foulée de ce titre à Bayonne, Huget atteint un ratio légèrement inférieur à un essai tous les deux matchs, en deux saisons passées au Pays Basque. Ses bonnes performances le placent sous le feu des projecteurs, tant et si bien que le staff du XV de France décide de le convoquer.

20 novembre 2010 : Sa première sélection

Le sélectionneur du XV de France de l'époque, Marc Lièvremont, le fait démarrer contre l'Argentine le 20 novembre 2010 au Stade de la Mosson de Montpellier. Pour sa première, l'équipe de France s'impose face aux Pumas sur le score de 15 à 9. La carrière bleue de "la Huge" est enclenchée. Toutefois, moins d'un an plus tard, alors que l’Ariégeois avait été retenu pour disputer la Coupe du monde 2011 en Nouvelle-Zélande, il est suspendu trois mois par l'Agence Française Anti Dopage le 19 août 2011, pour plusieurs manquements à l'obligation de localisation.

Cette suspension, son ami de toujours Maxime Médard l'évoquait dans nos colonnes ce mois-ci : "Ça avait été très dur car je trouvais que c’était une injustice… Il ne s’était pas plaint. Il n’avait rien dit et s’était envoyé comme un âne pendant toute la préparation physique. Au dernier moment, on te dit que tu ne feras pas la Coupe du monde. Après, je suis conscient qu’un règlement existe. Il n’y avait rien à faire ni à contester. Mais… Dire à un sportif de haut niveau, qui ne triche pas, qui travaille dur, et qui est sur le point de toucher ce à quoi il rêve depuis tout petit et quand lui enlève tout même pas un mois avant le début de la compétition, je trouve ça très dur.”

2012-2015 : Retour à Toulouse, grave blessure, et retour en bleu

Après le dix-neuvième sacre hexagonal du Stade Toulousain en juin 2012, l'ailier rentre au bercail. Il signe un contrat le liant au club pour les trois prochaines saisons. En bord de Garonne, il joue énormément jusqu'à son année blanche en 2015 (72 feuilles pour 66 titularisations), et inscrit 24 essais, sans toutefois gagner le moindre trophée. Dans ce laps de trois années prolifiques (de 2012 à 2014 inclus), il renforce son statut d'international en disputant toutes les rencontres des Tournois des VI Nations 2011, 2013, 2014 et 2015.

Philippe Saint-André l'appelle pour le Mondial anglais de 2015, qu'il doit disputer dans la peau d'un titulaire. Mais lors du premier match de poule contre l'Italie, il est victime d'une rupture totale du ligament croisé antérieur du genou droit après de 55 petites minutes de jeu. Rémy Grosso est alors appelé à sa place. Sa rééducation a d'ailleurs été l'objet d'une série de deux épisodes de documentaire dans l'émission Stade 2.

15 juin 2019 : Un doublé en finale et le titre de champion de France 2019

Il aura fallu attendre cette saison pour qu'enfin, Yoann Huget ne remporte le Top 14. Au cœur d'un effectif du Stade Toulousain où il fait office de vieux briscard avec son compère Max Médard, "Yo" boucle une saison à dix essais toutes compétitions confondues.

En finale, bien qu'il n'ait pas livré le match de l'année, il inscrit un doublé historique, puisqu’aucun autre joueur n'était parvenu à réaliser cette performance auparavant. Très remuant, il est le onzième franchisseur du championnat (25 franchissements). La place de titulaire sur l'aile droite n'étant pas forcément acquise dans le XV de départ d'Ugo Mola, étant donné la concurrence naissante avec le jeune Lucas Tauzin, Cheslin Kolbe ou Arthur Bonneval, Yoann Huget a dû travailler dur pour garder sa place à l'aile cette année.

Septembre 2019 : Sa première « vraie » Coupe du monde

La liste définitive de Jacques Brunel ne sera communiquée que le 2 septembre prochain, mais il y a fort à parier que le Toulousain fasse partie du voyage asiatique. Il y disputerait alors son deuxième Mondial, bien que lui-même ne considère pas avoir vécu le précédent. C'est donc à 32 ans que le numéro 14 s'apprête enfin à disputer pleinement une Coupe du Monde, au sortir d'une saison exceptionnelle, ponctuée d'un titre. Espérons que sa moisson de trophée ne s’arrête pas en si bon chemin.

La décla'

"J’ai fermé les yeux la nuit dernière et je m’imaginais revenir au Capitole avec le Bouclier. Je ne voyais pas d’autre issue. Je ne m’imaginais pas marquer, je voulais simplement que le groupe gagne. J’étais prêt à signer pour faire mon plus mauvais match de la saison et remporter le Brennus. "

De retour à Toulouse après son doublé, il revient à froid sur son premier Bouclier de Brennus.

Fiche technique :

Yoann Huget, 32 ans (né le 02/06/1987 à Pamiers)

Ailier/arrière, 1,90m – 97 kg

Clubs : Stade Toulousain (2005-2008, 7 matches), SU Agen (2008-2010, 53 matches et 16 essais) Aviron Bayonnais (2010-2012, 36 matches et 17 essais), Stade Toulousain (depuis 2012, 135 matches, 52 essais)

En équipe de France : 58 sélections et 11 essais, 6 participations au Tournoi des 6 Nations, 1 participation à la Coupe du monde 2015

Palmarès : Vainqueur du championnat de France de Pro D2 en 2010 avec Agen. Vainqueur du championnat de France 2019 avec le Stade Toulousain.

Samuel Cadène

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0