Icon Sport

Edwards : "Une bataille royale pour la ligne d’avantage"

Edwards : "Une bataille royale pour la ligne d’avantage"

Le 22/10/2019 à 18:14

COUPE DU MONDE 2019 - Ce sont probablement les deux meilleures défenses de la compétition qui vont s’affronter ce dimanche lors de la deuxième demi-finale de la Coupe du monde entre le Pays de Galles et l’Afrique du sud. Présent en conférence de presse ce mardi, l’entraîneur de la défense galloise, Shaun Edwards, se projette sur ce duel face aux Springboks.

Rugbyrama : Suite au forfait de Josh Navidi, quel joueur avez-vous appelé pour le remplacer ?

Shaun Edwards : Nous avons choisi d'appeler l’ailier ou centre, Owen Lane. C’est un excellent joueur avec un très fort potentiel, il nous avait d’ailleurs impressionné cet été lors des matchs de préparation. Il a également un caractère très positif car c’est un sacré blagueur donc à ce moment de la compétition cela peut faire du bien au groupe.

Josh Navidi était un cadre de votre dispositif, à quel point va-t-il manquer ?

S.E. : C’est vrai qu’il était l’un de nos joueurs clés depuis plusieurs années et notamment pendant cette série de victoires. Tout le groupe est dégoûté pour lui et moi particulièrement car c’était l’un de mes meilleurs défenseurs.

" Tourner autour de 15 points encaissés en moyenne"

Quel regard portez-vous sur votre prestation défensive face à la France en quart de finale ?

S.E. : J’étais heureux de n’encaisser que 19 points même si la manière dont nous les avons concédés ne m’a pas plu. Ce qui a été intéressant face à la France, c’est que nous avons marqué 14 points à partir de situations défensives. Il y a bien sûr ce pressing incroyable de Tomos (Williams ndlr) qui a amené le dernier essai mais aussi le gros plaquage de Jake (Ball ndlr) qui a permis à Aaron (Wainwright ndlr) d’aller planter le premier.

La pointe d’accélération de votre troisième ligne a d’ailleurs surpris tout le monde, vous y attendiez-vous ?

Coupe du monde 2019 - Aaron Wainwright (pays de Galles) devance Sébastien Vahaamahina (France)

Coupe du monde 2019 - Aaron Wainwright (pays de Galles) devance Sébastien Vahaamahina (France)Icon Sport

S.E. : Avec Warren (Gatland ndlr) et le reste du staff, nous savions qu’un jour il allait marquer un essai de 50m car peu de gens se rendent compte à quel point il va vite. Il est plus rapide que certains de nos trois-quarts. Nous nous attendions à ce que cela arrive sur un lancement de jeu ou sur une phase offensive mais c’est arrivé sur un turnover. C’était super de le voir s’échapper sans que personne ne puisse le rattraper.

Lors du dernier tournoi, vous n’avez encaissé que 14 points en moyenne par match, est-ce l’objectif à atteindre ?

S.E. : Oui, nous devons revenir à ça. On n’est pas loin avec 18, 19 points encaissés par match dans cette Coupe du monde, ce qui est déjà très bien. Si nous arrivons à tourner autour de 15 points encaissés, je pense que cela nous aidera à les rattraper en attaque.

" Cheslin Kolbe a le même profil que Jason Robinson"

La défense sud-africaine impressionne aussi, ce secteur de jeu sera-t-il la clé de cette demi-finale ?

S.E. : C’est probablement la meilleure équipe du monde en défense. Quand vous jouez les Springboks, avec des avants énormes qui aiment prendre la ligne d’avantage, vous savez que cela va être une bataille royale à cet endroit. Beaucoup de gens pensent que le plus important en défense, c’est de manquer le moins de plaquages mais ce n’est pas le principal indicateur de performance. Le plus important, c’est la ligne de hors-jeu. Allez-vous la perdre ou la prendre ? C’est ça le plus grand indice de victoire ou de défaite en défense.

L’Afrique du sud a aussi de redoutables armes offensives…

S.E. : Oui, ils seront très bien organisés, avec un bon jeu au pied, et ils vont aussi vite que la lumière sur les extérieurs. S’il y avait un relais 4x100m de toutes les équipes impliquées dans la Coupe du Monde, l’Afrique du sud serait la plus rapide.

Cheslin Kolbe

Cheslin KolbeIcon Sport

À l’image de l’ailier Cheslin Kolbe…

S.E. : Si vous voulez aller voir un match de rugby, vous voulez en voir un avec Cheslin Kolbe. Nous allons devoir garder un œil sur lui, c’est l’un des joueurs les plus dynamiques que j’ai jamais vu. J’ai eu la chance de jouer avec Jason Robinson, j’étais son capitaine à Wigan lors de son premier match au club. Cheslin a le même profil que Jason, incroyablement explosif, petit par la taille et qui défie donc l’idée reçue que vous devez être physiquement énorme pour jouer un match de rugby.

" Pas plus grand qu’une finale de Coupe du monde"

Le Français Jérôme Garcès sera l’arbitre de cette rencontre, qu’est-ce que cela vous inspire ?

S.E. : C’est l’arbitre donc je vais l’appeler "Monsieur"… Oui monsieur, non monsieur (Il rigole).

Le pays de Galles est en demi-finale d’une Coupe du monde pour la troisième fois de son histoire mais n’a jamais goûté à une finale, est-ce le moment selon vous ?

S.E. : C’est là que nous voulions être en tout cas et il faut saisir notre chance car ces occasions ne se présentent pas souvent. La dernière fois, c’était en 2011 et nous l’avions tout simplement ratée. Quand vous voulez participer à des grands matchs, il n’y a pas plus grand qu’une finale de Coupe du monde. Donc oui c’est le moment, non ?

Pensez-vous avoir une meilleure équipe qu’en 2011 ?

S.E. : Nous sommes sur une plus belle série de victoires donc nous avons certainement plus de confiance, nous croyons davantage à notre plan de jeu et à la manière dont nous voulons évoluer sur le terrain. Mais avons-nous une meilleure équipe pour autant ? Je ne suis pas sûr. On aura la réponse dimanche.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0