Icon Sport

Galles : des doutes avant les quarts

Galles : des doutes avant les quarts
Par Marc Duzan via Midi Olympique

Le 10/10/2019 à 14:55Mis à jour Le 10/10/2019 à 14:58

COUPE DU MONDE 2019 - Les Gallois, probables adversaires des Tricolores en quarts de finale de la compétition, ont-ils payé un lourd tribut à cette rencontre face aux Fidjiens ? À suivre...

Le dernier Galles - Fidji (29-17), disputé sous ce magnifique dôme d'Oita où se dérouleront également deux des prochains quarts de finale, fut probablement l'un des plus beaux matchs de cette compétition. Marqué par les rushs du Bordelais Semi Radradra, les numéros de saltimbanque de l'ailier gallois Josh Adams, cette rencontre fut finalement remportée à la force du poignet par le pays de Galles, toujours dauphin des All Blacks au classement World Rugby. Mais à quel prix ? Sur la pelouse d'Oita et face à 33 000 spectateurs payants, les coéquipiers d'Alun-Wyn Jones ont probablement payé un lourd tribut à ce choc d'une intensité rare.

D'abord, le meneur de jeu Dan Biggar a du quitter le terrain en deuxième période, lourdement sonné par son coéquipier Liam Williams, à la réception d'un ballon haut. Après avoir souffert d'une commotion cérébrale face à l'Australie en ouverture du Mondial, Dan Biggar -même s'il n'a pas effectué le protocole commotion cette fois-ci- est bel et bien sorti KO de cette rencontre face aux Fidjiens. Peut-il manquer le prochain quart de finale face aux Français ? Sera-t-il finalement remplacé dans le 15 de départ par Rhys Patchell ? C'est ce qu'il se dessine aujourd'hui et, après le forfait de l'ouvreur des Blues Gareth Anscombe, ce serait un autre coup dur porté à l'équipe de la principauté.

COUPE DU MONDE 2019 - Josh Adams - Pays de Galles - Fidji

COUPE DU MONDE 2019 - Josh Adams - Pays de Galles - FidjiIcon Sport

Au-delà du cas Biggar, restent les inconnues Josh Adams et Jonathan Davies. Le premier nommé, auteur de deux essais et d'un superbe match face aux Fidjiens, souffre d'une béquille le faisant aujourd'hui boitiller. Quant à l'ancien Clermontois Davies, connu comme le patron du système défensif gallois, il a quitté la pelouse d'Oita blessé au genou. Après le match, si Gatland se voulait rassurant ("je n'ai pas de crainte"), on ne savait pas vraiment quelle était alors la part de bluff, dans la réponse du sélectionneur gallois...

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0