Icon Sport

Michalak, la polémique qui monte en Argentine

Michalak, la polémique qui monte en Argentine

Le 17/09/2019 à 08:00Mis à jour Le 18/09/2019 à 07:17

COUPE DU MONDE 2019 - Invité jeudi dernier du Super Moscato Show, sur RMC, l'ancien ouvreur des Bleus n'a pas été tendre avec la Pumas. Des propos dont la presse argentine s'est emparée.

C'est sur les ondes de RMC et du Super Moscato show que Frédéric Michalak, ancien ouvreur des Bleus (77 sélections), est revenu sur la petite forme actuelle des Argentins, premiers adversaires des Bleus à la Coupe du monde (samedi, 9h15 heure française). "Face à l’Afrique du Sud, on a vu une équipe d’Argentine très, très faible. Les Français peuvent s’appuyer dessus pour le prochain match. […] Je n’ai pas vu une équipe française en-dessous de celle de l’Argentine sur les derniers matchs." Une entame suivie d'un constat plus acerbe sur les Pumas. "Pour moi cette équipe est en fin de course. Nicolas Sanchez fait partie des bons ouvreurs mais ce n’est pas le meilleur du monde. Seul Matera fait partie des joueurs de classe mondiale. C’est un gros défenseur et en attaque, il parvient souvent à casser les défenses adverses."

Des propos qui n'ont pas manqué d'être repris par la presse argentine. Clarin et La Nacion, deux des principaux journaux du pays, ont tous deux repris ces dires, sous le prisme de la critique. La chaîne ESPN, très engagée dans les affaires du rugby argentin, a également consacré une émission polémique aux propos de l'ancien ouvreur français.

" L'Argentine est logiquement favorite"

Interrogé ce lundi sur ces attaques et notamment celle qui le concerne directement, l'ouvreur Nicolas Sanchez a joué l'apaisement : "Nous préférons ne pas penser à ce genre de choses. La seule chose à faire, c'est de se concentrer à 100 % sur notre match, ne penser qu'au rugby et rien d'autre. Dans notre esprit, c'est la seule chose qui doit compter."

Tous les anciens internationaux français ne partagent d'ailleurs pas l'avis de Michalak. Dans les colonnes de Midi Olympique magazine ce lundi, Thierry Dusautoir, capitaine le plus capé de l'histoire des Bleus, émet un autre avis : "Objectivement, peu de personnes voient la France en phase finale. Je crois que l'Argentine est logiquement favorite. Elle sort de neuf défaites de rang ? Oui, mais contre qui ? Contre la Nouvelle-Zélande, l'Afrique du sud ou l'Australie."

Avant de détailler : "La grosse différence, c'est effectivement le temps passé ensemble. L'équipe de France qui se présentera à la Coupe du monde est finalement très jeune, de par son vécu collectif. Pendant quatre ans, beaucoup de joueurs sont passés. Il y a eu des difficultés à définir les cadres de cette équipe. De l'autre côté, des jeunes se sont trouvés propulsés en première ligne sans avoir le temps de prendre leurs repères. Les Argentins profitent d'une beaucoup plus grande stabilité. Certes, en ce moment, leurs résultats ne sont pas bons. Mais ils ont une expérience commune, un vécu qui leur permet de dire : "On a déjà fait de belles choses ensemble, collectivement. On peut donc le refaire"."

*Les propos de Frédéric Michalak ont été tirés du site RMC Sport

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0