Icon Sport

Bastareaud, les coulisses d'une éviction

Bastareaud, les coulisses d'une éviction

Le 18/06/2019 à 13:05Mis à jour Le 18/06/2019 à 18:17

COUPE DU MONDE 2019 - Joueur cadre du XV de France, Mathieu Bastareaud (30 ans, 54 sélections) ne participera pas à la prochaine Coupe du monde au Japon. Une décision, envisagée depuis plusieurs jours, qui fait l’effet d’une bombe.

Il y a quelques mois, en aparté au CNR de Marcoussis, Mathieu Bastareaud nous confiait son amour des mangas et de la culture nippone. Le trois-quarts centre international n’aura pas l’occasion de vivre cette passion de près. Ce mardi 18 juin, Jacques Brunel, le sélectionneur du XV de France, a en effet indiqué que le futur joueur du Rugby United New York ne participera pas à la Coupe du monde au Japon (20 septembre – 2 novembre). "C’est un choix qui a été difficile dans la mesure où Mathieu est venu régulièrement avec nous depuis un an et demi", a rappelé le sélectionneur. Depuis plusieurs jours, comme révélé dans les colonnes de Midi Olympique, le choix Mathieu Bastareaud était clairement en balance. Le staff tricolore a finalement tranché.

" Le critère fondamental est lié sur notre ambition par rapport aux autres nations de pratiquer un jeu où le déplacement est prioritaire"

Selon nos informations, l’encadrement du XV de France a surtout été refroidi par les tests physiques de Mathieu Bastareaud qui a disputé 12 matches de TOP 14 cette saison pour 2 essais inscrits. En effet, les résultats de ces tests ont montré que l’ancien joueur du RCT est loin des standards internationaux. "Le critère fondamental est lié sur notre ambition par rapport aux autres nations de pratiquer un jeu où le déplacement est prioritaire", a expliqué Jacques Brunel tout en demeurant malgré tout prudent dans ses réponses sur le sujet Bastareaud. Et, visiblement, les deux mois de préparation n’auraient pas suffi à repêcher "Basta". "Je pense que ce n’était pas possible, a souligné Brunel. On a deux mois mais on a très peu de temps en fait avec des écarts assez importants avec les autres nations. Il fallait prendre les garçons les mieux adaptés pour rattraper ce retard rapidement."

Des tests physiques loin des standards internationaux

Ce choix peut surprendre alors que Jacques Brunel, lors du dernier Tournoi des Six Nations, soulignait à quel point Mathieu Bastareaud "est important dans le groupe et il a montré son importance sur le terrain. Quand c’est compliqué, il a son rôle à jouer. Il est toujours au service du groupe." Rappelons que Jacques Brunel, toujours lui, expliquait aux plus sceptiques que le profil du Toulonnais, axé sur la puissance, "ne bloque pas l’envie d’aller vers l’extérieur. Il sert souvent de leurre. On lui maintient la confiance."

Brunel n’a pas averti Bastareaud

En l’absence de l’ex-vice capitaine du XV de France, l’entraîneur tricolore compte sur l’expérience dans les lignes arrières de Maxime Médard, Wesley Fofana ou bien encore Yoann Huget pour guider un groupe relativement jeune. Mathieu Bastareaud, qui n’a pas été averti de cette décision par Jacques Brunel, va lui pouvoir se consacrer à sa nouvelle vie américaine et son "challenge" sportif dans la Major League Rugby. L’histoire retiendra que le natif de Créteil a sans doute disputé son dernier match avec le XV de France le 16 mars 2019 face à l’Italie (14-25).

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0