Icon Sport

L'Afrique du Sud fait craquer le Japon

L'Afrique du Sud fait craquer le Japon

Le 20/10/2019 à 14:18Mis à jour Le 20/10/2019 à 14:58

COUPE DU MONDE 2019 - Malgré un nouveau match très plaisant des Japonais, les Springboks ont battu les locaux 3 à 26 grâce à leur puissance sans égale. L'ailier Mapimpi s'est signalé en inscrivant un doublé.

Fin de parcours pour les Brave Blossoms. L'Afrique du Sud a fait valoir sa hiérarchie, ce dimanche lors du dernier quart de finale de la Coupe du monde. Face à l'équipe surprise de la compétition, les Boks se sont appuyés sur leur densité physique pour faire craquer les Japonais. Si Makazole Mapimpi a fait la différence dès les premières minutes de la rencontre (4e), le pays hôte a tout tenté et est longtemps resté au contact de son adversaire, grâce aux trois points au pied de Yu Tamura, une défense très appliquée et un jeu plutôt décomplexé.

Mais au retour des vestiaires, l'Afrique du Sud a écrasé le Japon en mêlée fermée. Faf de Klerk (66e) a inscrit le deuxième essai des siens, avant le doublé de Makazole Mapimpi (70e). Le Japon tombe les armes à la main et quitte son mondial avec les honneurs. En face, l'Afrique du Sud se qualifie pour le dernier carré, comme en 2015.

Le Japon y a cru, l'espace d'une mi-temps. Après l'Irlande, après l’Écosse, la bande à Michael Leitch se mettait à rêver d'un nouvel exploit sur cette Coupe du monde. Mais la marche était tout simplement trop haute, ce dimanche. Pour leur premier quart de finale de l'histoire, les Brave Blossoms n'ont aucun regret à avoir au coup de sifflet finale. Comme lors de leurs précédentes rencontres, les Japonnais ont imprimé un sacré rythme au cours du premier acte. C'était sans compter, en face, sur la meilleure défense de la compétition.

Un groupé-pénétrant de quarante mètres !

Une défense de fer, conduite par un pack surpuissant. Maladroits et imprécis, l'Afrique du Sud ne s'est pas affolée malgré un score de 5-3 à la pause. Mais les Boks avaient davantage de ressources, à commencer par la stratégie de mettre six avants sur le banc du côté de Johan Erasmus et du staff. Un choix payant, puisque c'est par la conquête que les Sud-Africains ont fait exploser leurs adversaires.

Cette série de mêlées dominées tout d'abord, et puis ce groupé-pénétrant d'école, où les Boks ont emporté leurs vis-à-vis sur plus de quarante mètres, avant d'offrir un boulevard à leur demi-de-mêlée Faf de Klerk. L'Afrique du Sud n'est pas tombée dans le piège japonnais et tient sa revanche de 2015 ! La nation de l'hémisphère sud affrontera le pays de Galles en demi-finale dans une semaine.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0