Icon Sport

Le rêve japonais se poursuit

Le rêve japonais se poursuit

Le 05/10/2019 à 14:22Mis à jour Le 05/10/2019 à 14:40

COUPE DU MONDE 2019 - Les Nippons, très appliqués, ont disposé des Samoa (38-19) et se rapprochent d'un potentiel quart. Cependant, il faudra disputer un véritable huitième de finale contre l'Écosse lors de la prochaine rencontre afin de conserver la première place du groupe A. Quant aux Samoans, bien qu'ils aient un dernier affrontement prévu contre l'Irlande, ils sont d'ores et déjà éliminés.

Les hommes de Jamie Joseph prolongent leur sans-faute dans cette poule A avec un troisième succès consécutif (38-19) face au Samoa. Souverains sur l'ensemble des débats, les Brave Blossoms ont construit une victoire primordiale pour la suite et s'offrent un véritable huitième de finale à venir face à l'Écosse. Les Samoans, malheureux dans leur entreprise, sont éliminés de la compétition.

Les Japonais mettaient immédiatement la vitesse nécessaire autour des rucks, une caractéristique dévolue aux Brave Blossoms, leur permettant d'entrée de casser la ligne défensive Samoane, très dense sur l'homme mais hermétique sur la durée. Yu Tamura convertira deux pénalités concrétisant cette impression visuelle (6-0, 8 ème). Les Samoans répliquaient avec vigueur, plus concernés dans l'intensité après la déception subie face à l'Écosse. Henry Taefu passera à son tour deux pénalités, concluant de jolis mouvements dans le camp Japonais, et démontrant une capacité d'alternance qui méritait le détour (6-6, 15 ème).

Pourtant, les Brave Blossoms s'appuieront sur des sortie dynamiques, bénéficiant d'une supériorité numérique suite au carton jaune de Chris Vui (25 ème). C'était le moment choisi pour l'intenable Kotaro Matsushima de mettre le feu au sein de la rencontre, une attitude parfaite au duel, l'avancée générée créant le désordre dans une défense adverse dévorée sur le moment. La transformation est idéale, Timothy Lafaele sera servi en bout de ligne pour le plus grand bonheur des supporters nippons. 16-9 à la pause, une confrontation équilibrée avec une légère tendance en faveur des Japonais, meilleurs dans l’organisation globale.

La furia Japonnaise

Le second acte validera le comportement positif de Japonnais cohérents dans le jeu, décisifs en défense, au contraire de joueurs du Pacifique manquant d'un brin de lucidité sur des phases de domination. Kazuki Himeno propulsé dans l'en-but par un paquet d'avant euphorique (26-12, 56 ème) sonnera le glas ou presque des véillités d'un retour Samoan qui n'abdiqueront pas pour autant. Henry Taefu d'un subtil demi-tour contact marquera le seul essai des hommes de Steve Jackson (26-19, 74 ème).

Insuffisant pour contrarier la folle envie nippone par deux essais de Kenki Fukouka et de l'intenable Matsushima pour le bonus offensif sur le gong (38-19, 80 ème). Les Japonnais, premiers de la poule A, vont donc s'offrir un match dantesque face aux Écossais la semaine prochaine, avec en ligne de mire une possible qualification historique en quart de finale. Tout l'inverse pour des Manu Samoa plus entreprenants dans le contenu, mais dont le réveil tardif est synonyme d'élimination de la compétition.

Contenus sponsorisés