Midi Olympique

Les infos du Japon du dimanche 29 septembre

Les infos du Japon du dimanche 29 septembre
Par Arnaud Beurdeley via Midi Olympique

Le 29/09/2019 à 07:16Mis à jour Le 29/09/2019 à 07:18

COUPE DU MONDE 2019 - Durant le Mondial, le journal Midi Olympique ne dort pas et grâce à sa chronique "Le chant du coq", il vous réveille tous les matins en podcast avec les infos que vous aurez manquées durant votre sommeil. L'idéal pour bien débuter la journée.

Bamba c'est fini

Le staff de l'équipe de France l'a annoncé officiellement samedi en fin de journée ici au japon. Le pilier droit du XV de France Demba bamba va rentrer en France. Pour lui, la coupe du monde au Japon, c'est terminé. Vendredi dernier, il avait quitté la séance d'entraînement de l'après-midi accompagné du médecin des bleus. Il souffrait d'une douleur à la cuisse droite. Les examens passés samedi ont révélé une lésion importante, nécessitant entre 10 et 15 jours d'arrêt.

Un coup dur pour le joueur mais aussi pour le staff de Jacques Brunel. Les Bleus doivent jouer deux matchs en quatre jours, mercredi contre les Etats-unis puis dimanche prochain contre le Tonga. Le nom de son remplaçant devrait être connu aujourd'hui dimanche. Deux noms reviennent avec insistance : celui du Racingman Cedate Gomes Sa et celui du Rochelais Uini Atonio.

Et si le XV de France ne pouvait pas jouer mercredi à Fukuoka !

La question se pose depuis quelques heures au Japon. Et pour cause. Le typhon Mitag menace de sévir mercredi à Fukuoka. Fukuoka, c'est la ville justement qui accueille mercredi la rencontre entre l'équipe de France et les Etats-Unis. Et ce tyhpon Mitag, l'agence de météorologie japonaise l'annonce avec des vents dévastateurs et des pluies torrentielles. Autant dire que la tenue de la rencontre est incertaine.

Alors que se passe-t-il si la rencontre ne peut pas se dérouler ? Tenez-vous bien. Elle est tout simplement annulée. Match nul, la balle au centre et deux points pour chacune des équipes. Autant vous dire qu'une telle menace n'est pas franchement la meilleure des nouvelles. Le XV de France a besoin de gagner et si possible avec le point de bonus offensif pour continuer à rêver des quarts de finale. D'ici mercredi, il est probable que Jacques Brunel regarde vers le ciel assez régulièrement.

Et puis comment ne pas parler de cette victoire historique du Japon ?

Samedi les Braves blossom, c'est le surnom de l'équipe nippone, ont battu pour la première fois de leur histoire l'Irlande. Un succès qui ne souffre d'aucune contestation possible. Victoire donc sur le score de 19 à 12 qui permet de croire à une éventuelle qualification pour les quarts de finale. Cet exploit majeur a évidemment marqué tout le pays. Comme toutes les villes qui accueille des rencontre de cette coupe du monde, Kumamoto, là ou le XV de France se prépare actuellement, avait installé un écran géant dans la fan zone.

Au coup de sifflet final, on a pu voir l'explosion de joie de plusieurs centaines de japonais. Beaucoup d'entre-eux n'en revenaient pas de vivre un tel moment. On a vu un petit garçon d'une dizaine d'année submergé par l'émotion. Des larmes de bonheur coulaient sur ses joues. C'est beau, c'était émouvant. Il était alors 18h15 ici à Kumamoto. Une longue nuit de liesse pouvait débuter un peu partout dans le pays.

Contenus sponsorisés