Icon Sport

En mode rouleau-compresseur, l’Angleterre élimine l’Australie

En mode rouleau-compresseur, l’Angleterre élimine l’Australie

Le 19/10/2019 à 11:05Mis à jour Le 19/10/2019 à 11:35

COUPE DU MONDE 2019 - Avec une énorme maîtrise, l’Angleterre écarte l’Australie (40-16) et s’invite en demi-finale du Mondial. La Rose a frappé à 2 reprises en moins de 5 minutes en première période avant de peu à peu imposer sa domination au fil de la partie. Jusqu’à complètement asphyxier son adversaire. Avec une défense de fer et une précision chirurgicale en attaque. Cap sur le dernier carré

Un doublé de May pour commencer

A Oita, le duel entre Anglais et Australiens s’annonçait passionnant. Les joueurs d’Eddie Jones mettent une vingtaine de minutes pour prendre la mesure de leurs adversaires. Ils réussissent à prendre les devants grâce à un doublé de Jonny May, réalisé en 3 minutes (18e et 21e). Dès lors, ils ne quittent plus les commandes de cette partie. Certes, les Australiens font l’effort pour revenir dans leur foulée grâce à un essai de Koroibete. Mais l’ailier est le seul à véritablement réussir à déchirer le rideau défensif adverse. Et les Anglais scorent tout de suite après cet essai australien avec une réalisation de Sinckler, bien servi par Farrell (24-16, 46e).

Les partenaires de Ben Youngs font littéralement craquer leurs adversaires à l’heure de jeu. Menés de 11 points, les Australiens choisissent de jouer une mêlée face aux perches anglaises. Mais la défense est impériale, à l’image du duo Underhill-Curry. Et le ballon gratté ! Au contraire même, ce sont les joueurs du XV de la Rose qui réussissent à trouver de nouvelles brèches. Pragmatiques, ils engrangent par la botte de l’impeccable Owen Farrell (8/8). Et inscrivent un nouvel essai par Watson, sur une interception (40-16, 76e). Le score parait lourd pour les Australiens mais reflète la domination anglaise. Inarrêtables, les joueurs d’Eddy Jones ont pris la mesure des Australiens au fil de la partie.

Pack, buteur, banc… l’Angleterre est armée

Le XV de la Rose est parfaitement lancé dans cette Coupe du monde. Ce quart de finale est même une véritable démonstration. Les avants anglais ont parfaitement su malmener leurs vis-à-vis et un joueur comme Tom Curry a été impressionnant. Le 3e ligne s’est multiplié aux placages et au grattage dans les rucks pour empoisonner la vie des Australiens. Les Anglais ont aussi pu s’appuyer sur leur métronome Owen Farrell. A l’aise dans la distribution du jeu, l’ouvreur a été impeccable face aux perches.

De surcroît, cette sélection peut miser sur son banc. Au moment de faire entrer ses remplaçants, le paquet d’avants anglais s’est montré dominateur, obtenant plusieurs pénalités. Si l’on ajoute un certain réalisme des flèches sur les ailes May et Watson, le cocktail anglais est détonant. Et sacrément dur à avaler pour les Australiens. En demi-finale, le XV de la Rose retrouvera à Yokohama samedi 26 octobre le vainqueur du match Nouvelle-ZélandeIrlande. Cela promet !

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0